Un nouvel élan pour la charte du Plan Bâtiment Durable

Rédaction
24/10/2017

Initiée le 31 octobre 2013 par le Plan Bâtiment Durable, la charte d’engagement sur la rénovation du parc tertiaire public et privé prend un nouvel élan.

De nouvelles séances de signatures seront organisées ces prochains mois pour tous les acteurs du tertiaire. [©Plan bâtiment durable]

De nouvelles séances de signatures seront organisées ces prochains mois pour tous les acteurs du tertiaire. [©Plan bâtiment durable]

Suite à la suspension du décret d’application de la loi Grenelle II par le Conseil d’Etat, le Plan Bâtiment Durable diffuse une nouvelle version de la charte d’engagement sur la rénovation du parc tertiaire public et privé. Avec 940 Mm2 et un tiers de la consommation énergétique globale, les bâtiments du tertiaire enregistrent 30 % des émissions de gaz à effet de serre. La charte du Plan Bâtiment Durable, créée en 2013, a permis de mobiliser les volontaires du secteur pour anticiper les futures réglementations, ainsi que la loi de Transition énergétique pour la croissance verte. Promulguée en 2015, cette dernière a pour objectif de diminuer de 60 % la consommation énergétique du tertiaire et oblige le secteur à effectuer des travaux de rénovation d’ici 2050.
Avec une trentaine de signataires au départ, c’est aujourd’hui 123 acteurs, qui s’engagent à suivre la nouvelle version de cette charte. « Nous devons revigorer nos actions, en mobilisant largement autour de la charte tertiaire et en réunissant particulièrement certains secteurs du parc : éducatif, bâtiments de santé et d’autres pans du champ tertiaire, qui décideront, sans attendre l’obligation de le faire, de montrer le chemin à tous », explique Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable. La charte prévoit en plus de l’amélioration de la consommation énergétique, une prise en compte de la recherche autour de l’empreinte carbone et de la performance environnementale, avec l’utilisation des énergies renouvelables.
Le suivi est assuré par le Plan Bâtiment Durable, tandis que l’animation du secrétariat technique sera tenue par l’Institut français pour la performance du bâtiment et l’Observatoire de l’immobilier durable. De plus, de nouvelles séances de signatures seront organisées ces prochains mois pour tous les acteurs du parc tertiaire public ou privé, et les collectivités territoriales.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article