Le Musée subaquatique #2 : Le début de l’immersion

Muriel Carbonnet
30/09/2020

En mars dernier, avait lieu à l’anse Pharo, la découverte en “cale sèche” des œuvres du futur Musée subaquatique de Marseille. En septembre de cette année, le projet a franchi un nouveau cap, avec l’immersion de 8 de ses sculptures.

Slider image

“L’oursin” de Daniel Zanca, immergé. [©Wallis/MSM]

Slider image

“L’ours polaire” de Michel Audiar. [©Wallis/MSM]

Slider image

Evelyne Galinski : “Les Néréides” et Daniel Zanca : “L’Oursin”. Voici le nouveau Musée subaquatique de Marseille. [©Wallis/MSM]

Slider image

Le “Poseidon” de Christophe Charbonnel, mis en place par la société d’ingénierie sous-marine Seven Seas. [©Wallis/MSM]

Slider image

Le “Poseidon” de Christophe Charbonnel, dans le futur Musée subaquatique de Marseille, à 5 m de profondeur. [©Wallis/MSM]

Slider image

“La Graine et la Mer” Davide Galbait, prend sa place à 5 m de profondeur. [©Wallis/MSM]

Slider image

“La Graine et la Mer” Davide Galbait, dans toute leur splendeur sous les flots. [©Wallis/MSM]

Entre mars et septembre, est passée la crise sanitaire. En mars dernier, avait lieu à l’anse Pharo, la découverte en “cale sèche” des œuvres du futur Musée subaquatique de Marseille. Porté par Antony Lacanaud et l’association des Amis du Musée subaquatique de Marseille, le projet a franchi un nouveau cap, en septembre, avec l’immersion de 8 de ses sculptures en béton. Ainsi, le public s’apprête à découvrir l’installation “multi-artistes” de 10 œuvres. Ceci, à 100 m au large de la plage et 5 m de profondeur.

La société d’ingénierie sous-marine Seven Seas assure actuellement le chantier.

 « Ce musée hors du commun et tant attendu se révèle être une véritable prouesse artistique, technique, scientifique, pédagogique et environnemental. L’ouverture au public se fera au mieux courant de l’automne suivant les aléas climatiques »,insiste Antony Lacanaud. 

Lien vidéo ici.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article