Mies Van der Rohe : Construire à tout prix ?

Sivagami Casimir
07/06/2022

Dans la BD “Mies Van der Rohe : Construire à tout prix ?” Agustin Ferrer Casas retrace la vie de l’architecte allemand, grand maître de l’architecture moderne.

Mies Van der Rohe : Construire à tout prix ?
Mies Van der Rohe : Construire à tout prix ?

Grand maître de l’architecture moderne et ancien directeur de l’école du Bauhaus entre 1930 et 1933, Mies Van der Rohe a marqué sa discipline pour bien des raisons. Partisan du “Less is more1”, il s’attache à ouvrir les espaces, créant des passerelles entre l’intérieur du bâtiment et son environnement extérieur. Béton, acier, verre, il conjugue les matériaux au gré de sa vision moderniste.

Lire aussi :
Constantin Brodzki : Le “style CBR”, moderne et brutaliste

Né en 1886 en Allemagne, d’un père tailleur de pierre, l’architecte se fait connaître pour son dessin dans son pays natal, malgré la montée en puissance d’Hitler et de son parti national-socialiste. Il émigre aux Etats-Unis dès 1938 où il continue à cultiver son succès avec des bâtiments emblématiques parmi lesquels plusieurs gratte-ciels à Chicago ou encore du mobilier iconique.

Un voyage dans l’architecture du XXe siècle

Dans la BD “Mies Van der Rohe : Construire à tout prix ?”, Agustin Ferrer Casas retrace la vie de l’architecte. Et ce, à travers une discussion fictive entre Mies Van der Rohe et son petit-fils, à l’occasion d’un vol vers le chantier de la Neue Nationalgalerie à Berlin dans les années 1960.

Lire aussi :
Brutalisme, fascination et conservation

Dans ce récit, balayant les souvenirs d’une vie mouvementée, tant d’un point de vue professionnel que personnel, le lecteur plonge aussi dans l’histoire architecturale du XXe siècle. L’auteur, lui-même architecte, en profite pour questionner la compromission des artistes sous le régime nazi. L’ouvrage de 176 pages se lit d’une traite et met bien en avant le désir ardent de Mies Van der Rohe pour l’acte de construire.
1Moins, c’est plus.

Mies Van der Rohe : Construire à tout prix ?
Collection Nouveau monde grahic
Traduit de l’espagnol par Eloïse de la Maison
Préfacé par Lord Norman Foster, architecte et prix Pritzker 1999
22 €
https://www.nouveau-monde.net/catalogue/mies/