Mémorial Australien : Un béton blanc pour se souvenir

Sivagami Casimir
06/01/2020

A Villers-Bretonneux (80), une dalle-toiture en béton blanc habille le nouveau centre d’interprétation du mémorial Sir John Monash dédié aux soldats australiens disparus durant la Grande Guerre.

Il aura fallu 268 mannequins en forme de prisme triangulaire pour réaliser ce toit-terrasse de 1 300 m3. [©Bouygues Bâtiment Grand Ouest]
Il aura fallu 268 mannequins en forme de prisme triangulaire pour réaliser ce toit-terrasse de 1 300 m3. [©Bouygues Bâtiment Grand Ouest]

En reprenant la ville de Villers-Bretonneux (80), en avril 1918, l’armée australienne stoppe la folie conquérante des Allemands arrivés aux portes d’Amiens. Depuis plus de 100 ans, les Australiens n’ont pas oublié leurs soldats disparus. Pour renforcer ce devoir de mémoire, le gouvernement du Continent Rouge a initié l’extension et la rénovation du Centre Sir John Monash. Au nom du général, qui a mené la bataille de Le Hamel, le site rassemble un cimetière du Commonwealth et un mémorial. Mais aussi, depuis le mois d’avril 2018, un centre d’interprétation. Ce dernier s’intègre à l’édifice existant et respecte la sobriété du lieu, tout en constituant une prouesse technique dans sa

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article