Materiopro contre le gaspillage des matériaux

Rédaction
19/04/2018

Ce mois d’avril signe le lancement de la plate-forme Materiopro. Créée par Patrick Torcol, elle permet d’acheter et de vendre entre professionnels ses matériaux neufs invendus et de fin de chantier.

Depuis ce mois d’avril, une nouvelle plate-forme a vu le jour. Disponible via Internet, Materiopro permet aux professionnels du bâtiment de vendre ou d’acheter tous les matériaux neufs invendus et de fin de chantier. Etanchéité, maçonnerie, gros œuvre, peintures, revêtements de façades… sont autant de produits à retrouver sur ce “market place”. En France, le marché des invendus représente près de 1,23 Md€/an. C’est pour lutter contre le gaspillage et améliorer les coûts de stockage, que Patrick Torcol, fondateur de la start-up Materiopro, a imaginé ce concept. « Toute ma carrière, j’ai rencontré ce problème de surplus de matériaux. En échangeant avec mes pairs, j’ai réalisé que je n’étais pas le seul dans cette situation. J’ai développé Materiopro justement pour sortir de cette société du jetable. » En quelques clics, les vendeurs peuvent proposer un produit avec une remise, allant de 30 à 70 %. Les acheteurs ont la possibilité de faire des recherches, selon leur géolocalisation et leur demande. Chacune des parties devant, au préalable, souscrire à un abonnement payant.
L’équipe de Materiopro contrôle les produits mis en ligne par les utilisateurs. Elle s’assure qu’ils répondent à la charte qualité (matériaux neufs jamais utilisés, pas de marque de distributeur, description technique complète et prix attractifs). Lorsque que la commande est validée et réglée, les matériaux sont à récupérer directement à l’entrepôt du professionnel ou, dès le mois de juin, ils pourront être livrés par un transporteur partenaire de Materiopro.
Dès le 15 mai, la plate-forme sera accessible sur Apple Store et Google Play pour une utilisation sur smartphone.