Selon la dernière étude de TBC Innovations, le marché des isolants croît toujours. En 2019, il a été porté aussi bien par la construction neuve, que par la rénovation.

La superficie d’isolants posés dans le secteur du bâtiment a augmenté de 1,4 %, par rapport à 2018. [©Isover]
La superficie d’isolants posés dans le secteur du bâtiment a augmenté de 1,4 %, par rapport à 2018. [©Isover]

bSelon la dernière étude de TBC Innovations, le marché des isolants est toujours en progression. Cette année, la société de conseil et d’études a interrogé près de 350 professionnels de l’isolation thermique. L’étude s’intéresse à la laine de verre, laine de roche, PSE, PU/Pir, XPS ou encore aux isolants biosourcés. Mais aussi, aux superficies isolées en construction sèche à l’image du bardage double peau. En somme, toutes les solutions destinées aux murs, toitures et planchers en France.

Répartition : application des isolants posés.
[©TBC]

Sur l’année 2019, la superficie d’isolants posés dans le secteur du bâtiment a augmenté de 1,4 % (250 Mm2) par rapport à 2018. Le secteur de la rénovation est un segment de croissance pour ce marché. De plus, il est porté par le dispositif “Coup de pouce Isolation”. En effet, la construction neuve a montré des signes de faiblesse en 2019. Si les carnets de commandes des professionnels de l’isolation sont restés remplis (52 % des isolants posés en 2019), ces derniers sont plus prudents pour les prochaines années. « Courant 2019, les poseurs d’isolants ont bénéficié d’un stock de plusieurs mois d’activités, correspondant à la montée en charge des mises en chantier en 2017 et début 2018, peut-on lire dans l’étude de TBC Innovations. La pose d’isolants arrive en décalage de 6 mois après le démarrage des chantiers. » En termes d’application, l’isolation des toitures et des combles représente la majorité du marché. Suivie par les murs et les planchers/sols.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article