Redressement de l’activité en 2016 selon l’Unicem

Rédaction
01/03/2016

« Les premiers signes de redressement graduel de l’activité, perceptibles depuis le début de l’automne 2015, semblent se confirmer en ce début d’année 2016 », explique l’Unicem dans sa lettre mensuelle.

Les sables de Brévannes Carrière alluvionnaire Vimpelles, Seine-et-Marne Juillet 2005 Sandrine Ceccarelli

« Les premiers signes de redressement graduel de l’activité, perceptibles depuis le début de l’automne 2015, semblent se confirmer en ce début d’année 2016 », explique l’Unicem dans sa lettre mensuelle. Les volumes de production de granulats et de béton prêt à l’emploi ont quasiment cessé de reculer au mois le mois, pour redevenir haussiers par rapport à leurs niveaux de l’an passé.

Certes, après une chute de production de près de 9 % dans les granulats et 6 % dans le BPE en 2015, le chemin est encore long pour renouer avec des niveaux d’activité proches de leur moyenne de long terme. Pour le mois de janvier, les granulats ont gagné 2,2% par rapport à la même période en 2015. Hausse aussi pour le BPE de 1,4 % par rapport à 2015. Une perspective qui est plus  qu’encourageante.

« Dans le bâtiment, les dernières enquêtes traduisent une meilleure orientation des perspectives des professionnels du secteur et la hausse du nombre de permis de logements laisse supposer une remontée des mises en chantier à venir. » Le constat est identique pour les travaux publics, même si le “pire” semble désormais être passé, le climat de confiance reste dégradé dans un contexte de carnets de commandes peu garnis.