Loris Gréaud enfouit ses œuvres à la Fundación Casa Wabi

Muriel Carbonnet
12/02/2020

Alors que la Fundación Casa Wabi, œuvre de l’architecte Tadao Ando, était conçue, l’artiste Loris Gréaud envisageait déjà d’y enterrer ses sculptures pour créer un véritable parc de sculptures souterrain. Après plusieurs années, le “Underground Sculpture Park” a été inauguré le 1er février dernier.

La Fundación Casa Wabi, au Mexique, a été conçue par l’architecte japonais Tadao Ando. [©Fundación Casa Wabi - Sergio Lopez]
La Fundación Casa Wabi, au Mexique, a été conçue par l’architecte japonais Tadao Ando. [©Fundación Casa Wabi – Sergio Lopez]

[Retrouvez l’article dans Béton[s] le Magazine n° 87]. La Fundación Casa Wabi – qui porte aussi le nom de Bosco Studio and House (son créateur, l’artiste mexicain) – a ouvert ses portes fin 2014. Elle est devenue un nouveau centre culturel pour la communauté locale de Puerto Escondido, au Mexique. Ainsi qu’une retraite pour des artistes de toutes nationalités. L’ensemble a été conçu par l’architecte japonais Tadao Ando. Tout commence avec un mur de béton de 312 m de long, qui sert de cadre à cette maison et centre d’art sur un site pittoresque sur le front de mer mexicain. « Tadao recherche un équilibre entre nature et architecture. Ses murs en béton divisent l’espace, transfigurent l’espace et créent de nouveaux domaines. Le mur de la fondation n’est pas seulement un objet statique impressionnant, mais un agent de mobilité qui invite le visiteur à explorer et à absorber le paysage environnant, qui est encadré et donné (sens esthétique) par la présence du mur en premier lieu », intervient Carla Sodi, directrice de la Fondation.

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article