Loire-Atlantique : Démarche RSE au top

Yann Butillon
27/09/2021

Une démarche RSE a été engagée avec 12 entreprises et la Direccte, la FFB 44 et Constructys.

Article paru dans le n° 96 de Béton[s] le Magazine.

Les entreprises de Loire-Atlantique veulent davantage s’engager dans la démarche RSE. [©DR]
Les entreprises de Loire-Atlantique veulent davantage s’engager dans la démarche RSE. [©DR]

A la suite du premier confinement en mars 2020, sous l’impulsion des directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte), de la section Vignoble/Vallée de Clisson FFB 44 et de Constructys, une démarche RSE collective a été engagée avec 12 entreprises. L’élément catalyseur de ce projet : la volonté de travailler autrement, en tenant compte des préoccupations environnementales, sociales, territoriales et de gouvernance. Ces entreprises ont bénéficié d’un accompagnement par les cabinets Vertuel et Terra21. 

Sous forme de prestations individualisées, un diagnostic a permis d’évaluer la maturité RSE de chaque entreprise, notamment en lien, selon cinq critères : gouvernance, environnement, social, activités économiques responsables et implication locale. A l’issue de ce diagnostic, les consultants ont remis un rapport comprenant les bonnes pratiques constatées et des préconisations d’action pour atteindre les objectifs RSE que l’entreprise se fixe. 

Lire aussi les autres actualités en région

Dernière étape de la démarche, l’accompagnement individuel. Qui consiste à mettre en œuvre le plan d’actions selon les axes priorisés, pouvant aller jusqu’à la certification et autour de séances collectives à la Fédération française (FFB) du bâtiment de Loire-Atlantique.

Ces séances collectives seront animées par Cécile Vacher et Hervé Fournier du cabinet Vertuel, et co-animées par les experts FFB pour aborder des pratiques métiers. D’abord, protéger l’environnement sur les chantiers, les sites, les territoires. Puis, mobiliser le sens au travail et s’ouvrir à l’inclusion sociale. Et enfin, impliquer la chaîne de valeur pour des activités plus responsables  et éco-conçues.