Lafarge : succès du test d’un ciment cuit à 1 300°C

Rédaction
18/01/2013

Lafarge vient de tester avec succès la fabrication à l’échelle industrielle d’un ciment avec une réduction de 25 à 30 % des émissions de CO2.

cd5ad08c-0271-11dd-90a4-a61b74237e6cLe groupe cimentier français Lafarge vient de tester avec succès la fabrication à l’échelle industrielle d’un ciment ayant une plus faible empreinte écologique globale, avec une réduction de 25 à 30 % des émissions de dioxyde de carbone (CO2). Le groupe a ainsi produit 10 000 t d’un nouveau clinker (composant de base du ciment) dans son usine du Teil (Ardèche) pendant dix jours. Ces essais ont permis de valider la faisabilité d’une production à échelle industrielle utilisant des matières premières traditionnelles de ce nouveau produit appelé Aether, dont le lancement est prévu en 2014. Les ciments ainsi produits offrent des propriétés comparables au ciment Portland classique et peuvent être fabriqués dans une cimenterie traditionnelle moyennant peu d’adaptations, avec, au final, une plus faible empreinte écologique globale, affirme Lafarge. Ce procédé devrait permettre de réduire les émissions de CO2, grâce à un taux de calcaire réduit, une température de cuisson plus basse (environ 1 300 °C) et un broyage plus facile, nécessitant moins d’énergie.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article