Lafarge épinglé par l’anti-trust britannique

Rédaction
28/05/2013

L’anti-trust britannique a rendu un premier verdict : Lafarge Tarmac, Cemex et Hanson dominent excessivement le marché cimentier outre-Manche. Une première impression qui amène la commission à songer à des solutions pour augmenter la concurrence sur le marché.

L’anti-trust britannique a rendu un premier verdict : Lafarge Tarmac, Cemex et Hanson dominent excessivement le marché cimentier outre-Manche. Une première impression qui amène la commission à songer à des solutions pour augmenter la concurrence sur le marché, voire même de demander au trio dominant de faire quelques concessions. Devront-ils céder des cimenteries ? La question sera peut-être résolue le 17 janvier prochain lors de la remise définitive du rapport de la Commission britannique à la compétition. En attendant, elle interrogera les cimentiers concernés.
A noter que Lafarge Tarmac, fusion des actifs des groupes Lafarge et Anglo American, avait déjà dû céder divers actifs en novembre 2012, pour obtenir l’aval de la commission quant à sa création.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article