Lafarge et GBE obtiennent une ATEx

Rédaction
27/05/2015

Lafarge et GBE ont obtenu une Appréciation technique d'expérimentation (ATEx) favorable du CSTB pour le procédé GBE. Première étape vers l'AT.

b743f8a0-157f-4521-813c-4ee1f19f739b@augureLafarge et GBE ont obtenu une Appréciation technique d’expérimentation (ATEx) favorable du CSTB pour le procédé GBE : un système constructif de murs de façade en béton coulés en place, incorporant un isolant entre les deux parois, développé en partenariat par les deux entreprises. C’est la première étape vers l’Avis Technique. Ainsi, Lafarge et GBE peuvent poursuivre le développement de cette nouvelle solution d’isolation.

Dans le détail, le procédé datant de 2011 est constitué d’un mur intérieur porteur en béton, d’un isolant thermique en panneaux qui est soutenu par des connecteurs, et d’une peau extérieure en béton. Le coulage en continu des voiles intérieurs et extérieurs s’effectue avec un béton auto-plaçant, Ultra twin procédé GBE. Il permet ainsi de réaliser, en une seule opération, la structure, l’isolation et la finition extérieure. Actuellement, la résistance thermique atteint un R jusqu’à 9 m2.K/W.

Ce procédé vise les architectes. Interrogé sur ses atouts, Philippe Audart (AFAA Architecture à Lyon) précise que « grâce à ce système, l’architecte a de nouveau la possibilité d’imaginer un véritable parement de béton brut, qui est plus qu’une simple vêture, à la fois pérenne et esthétique ».