La fissuration des ouvrages en béton – Partie 3 – La prévention

Rédaction
03/06/2019

Comment prévoir la fissuration et contrôler les ouvertures ? Telle est ligne directrice de cette troisième et dernière partie consacrée à la fissuration des ouvrages en béton. Paul Acker en explique encore une fois les aspects.

Dans les pièces massives ou longues, les fissures de retrait peuvent être très ouvertes et doivent faire l'objet d'une analyse mécanique. [©ACPresse]
Dans les pièces massives ou longues, les fissures de retrait peuvent être très ouvertes et doivent faire l’objet d’une analyse mécanique. [©ACPresse]

Toutes les études le montrent, la prévention des fissures est significativement moins chère que leur réparation. Et pourtant, les risques de fissuration ne sont pas systématiquement analysés dans les projets de construction. Paul Acker montre ici comment on peut évaluer ces

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article