Keestrack passe à l’hybride

Rédaction
25/01/2017

Keestrack a développé un concept de moteurs hybrides pour les convoyeurs et les séparateurs.

Pour permettre aux opérateurs du concassage et du recyclage de faire des économies d’énergie, Keestrack a développé un concept de moteurs hybrides pour les convoyeurs et les séparateurs. Les deux premiers modèles utilisant cette technologie avaient été présentés lors de la dernière Bauma, en Allemagne et à Conexpo, aux Etats-Unis. Ils sont déjà devenus des références sur le marché. Ainsi, le premier, le concasseur à cône mobile sur chenilles H4 compact et léger, est équipé du concasseur à côte KT-H4. Ce matériel peut produire jusqu’à 250 t/h, s’appuyant sur son moteur hybride et une entière automatisation. Il passe ainsi sans délais du moteur diesel Tier 4F de 350 kW au E-drive de 135 kW. Le second produit, le concasseur à percussions sur chenilles R5 de 55 t, peut être équipé d’un moteur hybride. Le générateur embarqué de 150 kW fournit la puissance électrique nécessaire au fonctionnement des convoyeurs et des cribles. 

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article