Eqiom vient de mener un test de transport par voie d’eau de ciments en conteneurs. Ceci, en utilisant une navette fluviale régulière entre Rouen et Paris.

Chargement du conteneur cimentier Eqiom sur la barge de transport fluvial. [©Haropa]
Chargement du conteneur cimentier Eqiom sur la barge de transport fluvial. [©Haropa]

Peu polluant, le transport fluvial consomme cinq fois moins de carburant que le transport routier et émet donc jusqu’à cinq fois moins de CO2 à la tonne transportée. Il réduit aussi les nuisances liées à la problématique de congestion routière… 

A Grand-Couronne, près de Rouen (76), Eqiom dispose d’un centre de broyage, qui assure la fabrication finale de ciments. Une bonne partie de cette production est aujourd’hui acheminée par la route en direction de l’Ile-de-France. Elle représente jusqu’à 25 conteneurs de ciment vrac par semaine… Durant l’automne dernier, le cimentier a choisi de tester une alternative à ce transport routier.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article