L’année 2020 est celle du 5e anniversaire de la naissance de la marque Eqiom. L’âge de raison ? Les valeurs que prône l’entreprise tout comme les ambitions qu’elle se fixe semblent l’attester...

Roberto Huet, président d’Eqiom : « Dans son ensemble, Eqiom est naturellement engagé dans la démarche du “zéro accident” ». [©ACPresse]
Roberto Huet, président d’Eqiom : « Dans son ensemble, Eqiom est naturellement engagé dans la démarche du “zéro accident” ». [©ACPresse]

[Retrouvez l’article dans Béton[s] le Magazine n° 87]. Eqiom. Le nom semble aujourd’hui bien ancré dans le paysage constructif français. Tout comme le double cercle cyan et indigo, qui symbolise l’entreprise, lui aussi, bien identifié.Que de chemin parcouru depuis la cession au groupe irlandais CRH de ce qui fut Holcim France. C’était il y a presque cinq ans… A l’époque, le nom d’Eqiom a été annoncé comme différenciant, sans aucune référence aux métiers de l’entreprise. Mais qui mettait en avantdes principes – équité, éthique, équilibre – avec l’humain en leur cœur – l’homme étant au centre de l’engagement collectif -. Ces principes n’ont pas changé, mais se sont affinés en valeurs. « Au nombre de cinq, ces valeurs constituent l’ADN de l’entreprise et façonnent notre culture, résume Roberto Huet, président d’Eqiom. Elles guident notre comportement au quotidien et donnent du sens à notre travail. »

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article