L’économie circulaire pour le bâtiment se dote d’un cadre de définition impulsé par l’Alliance HQE-GBC et des professionnels du secteur engagés.

Cinq ambitions et quinze leviers composent le cadre de définition de l’économie circulaire du bâtiment mis à disposition par l’Alliance HQE-GBC. [©Alliance HQE-GBC]

Cinq ambitions et quinze leviers composent le cadre de définition de l’économie circulaire du bâtiment mis à disposition par l’Alliance HQE-GBC. [©Alliance HQE-GBC]

En partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires, l’Ademe, le CSTB et l’Organisation pour le respect de l’environnement dans l’entreprise (Oree), l’Alliance HQE-GBC propose un cadre de définition de l’économie circulaire pour le bâtiment. Co-construit avec des professionnels engagés, l’outil relève 5 ambitions : l’optimisation territoriale des flux, la sobriété, l’allongement de la durée de vie, la création de ressources pour limiter les déchets et le management des parties prenantes. Ces grandes thématiques sont détaillées en 15 leviers, qui offrent une vision transversale pour accompagner les différents acteurs du bâtiment, dans le neuf ou encore dans la rénovation. «  Ce cadre de définition fait écho à de nombreuses exigences des grilles d’évaluation HQE et vient les renforcer, explique Anne-Sophie Perrissin-Fabert, directrice de l’Alliance HQE-GBC. Pour l’association, l’économie circulaire est un tremplin pour construire, rénover et exploiter des bâtiments durables pour tous. »
Du cadre de définition, l’Alliance compte se diriger vers la certification et l’évaluation. Elle souhaite proposer aux acteurs engagés, l’affichage d’un profil “Economie circulaire” pour leurs opérations certifiées sur la base de leur performance et des items identifiés. Cet affichage entrera en vigueur pour le logement collectif et individuel groupé à travers la “v3.0” du référentiel NF Habitat – NF Habitat HQE de Cerqual Qualitel Certification et prochainement dans les référentiels de Certivéa et de Cerway. Dans un communiqué de presse, l’Alliance HQE confirme qu’ « au-delà d’exigences, qui répondent déjà à la logique circulaire, les réflexions engagées pour ce cadre de définition ont permis d’identifier d’autres sources de progrès pour les secteurs, qui s’intégreront à terme dans les certifications. La logique d’évaluation de ces préoccupations nouvelles ou existantes doit aussi s’enclencher. Nul doute que ce nouveau prisme que constitue l’économie circulaire sera source d’inspiration dans la poursuite des tests et du programme d’innovation collaborative HQE Performance à suivre en 2018… ».

Retrouvez le cadre de définition de l’économie circulaire pour le bâtiment –> ici.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article