Eirich : Un nouveau malaxeur “à plat”

Rédaction
30/06/2016

Eirich a décidé de remettre au goût du jour ses malaxeurs “à plat”, dont la production avait été stoppée au début des années 2000 : la série “D”.

1-EirichEirich a décidé de remettre au goût du jour ses malaxeurs “à plat”, dont la production avait été stoppée au début des années 2000. La nouvelle série “D” reprend en particulier le gabarit de l’ancienne génération. Il s’agit de mélangeurs dits “à plat”. La nouvelle gamme s’inspire des anciens “type D”, en en optimisant la conception pour être en phase avec les besoins actuels. Elle reprend aussi les fondamentaux de la marque. Ainsi, on retrouve sur ces équipements le tourbillon haute vitesse et la cuve tournante (mais non inclinée), le tout associé à un système d’aide à la vidange. Baptisée D23, la nouvelle série se décline en trois capacités : 1 500 l, 2 250 l et 3 000 l. Les deux premières sont identiques dans leur mensuration, reprenant la même cuve. La différence se fait au niveau de la puissance des moteurs d’entraînement, adaptée à la capacité (45 kW contre 55 kW). Aussi, en optant pour le “petit” modèle, il sera toujours possible de le faire évoluer vers le “moyen” en changeant quelques éléments. Le haut de gamme, lui, bénéficie d’une cuve plus haute, mais de même diamètre. Eirich propose aussi nombre d’options sur ces modèles : nettoyage haute pression, mesure d’humidité, lubrification centrale automatique, contrôle de fréquence… La nouvelle série “D” reprend le gabarit des modèles historiques de type DE 22 ou DEV 22 : 3,62 m de large, 2,56 cm de profondeur et 2,91 m à 3,30 m de haut. Un argument de poids pour les possesseurs de mélangeurs d’ancienne génération, qui souhaiteraient faire évoluer leur outil, sans nécessairement devoir modifier en profondeur leur centrale.