Aujourd’hui, les bétons non adjuvantés n’existent pour ainsi plus. Ceci est d’autant plus vrai que le béton est technique. La nature des composants constituant la formule revêt une importance tout aussi cruciale. Surtout s’ils sont dits “difficiles”, issus du recyclage ou de la valorisation de matériaux jusqu’à présent considérés comme inaptes à cet usage. A chaque chantier, à chaque béton, sa solution d’adjuvantation.

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 83

Les adjuvants sont primordiaux à la conception d'un bon béton. [©ACPresse]
Les adjuvants sont primordiaux à la conception d’un bon béton. [©ACPresse]

Bien malin celui qui réussira à dresser une liste complète de tous les adjuvants pour bétons disponibles sur le marché, ne serait-ce qu’en France… Et encore plus complexe sera l’exercice d’identifier les fonctions de chacun d’entre eux. Mais s’intéresser à quelques cas particuliers et voir, sur le terrain, avec les utilisateurs, les réponses qu’ils apportent, constitue une bonne entrée en matière. Ou un compromis raisonnable. 

Les articles qui suivent s’intéressent donc aux dernières solutions mises sur le marché par les adjuvantiers. L’occasion de percevoir les spécificités du MasterSunna de BASF CC, que Périn & Cie utilise sur l’une de ses centrales de BPE. De comprendre comment Point.P BPE s’est associé à Sika pour proposer un béton vertueux à Trecobat. De constater par quel moyen Mapei a aidé Rector à améliorer le process de production de ses poutrelles précontraintes. D’accompagner GCP Applied Technologies chez Hervé Loire Béton. Ou de découvrir, en exclusivité, la toute dernière innovation de Chryso.  

Dossier préparé par Frédéric Gluzicki

Sommaire du Dossier :

Périn & Cie : L’argile en ligne de mire

Chryso : Le marchand de sable est passé, faites le test !

Hervé Loire Béton – GCP Applied Technologies : Valoriser les sables difficiles

Rector – Mapei : Un changement dans la continuité

Point.P – Sika : Un béton vertueux pour une maison témoin