Paroles de lecteurs : Denis Charon

Muriel Carbonnet
29/05/2022
Modifié le 09/06/2022 à 11:06

A l'occasion du n° 100 de Béton[s] le Magazine, nous avons donné la parole à nos lecteurs à travers un portrait chinois. Rencontre avec Denis Charon, le directeur des grands projets au Conseil départemental de la Mayenne.

Article paru dans le n° 100 de Béton[s] le Magazine

[©Conseil général de la Mayenne]
[©Conseil général de la Mayenne]

Si vous étiez un ouvrage en béton ?

Spontanément, je répondrais un barrage, un pont ou un tunnel. J’ai toujours aimé ce type d’ouvrages. Dans le détail, je pense au barrage de Roselend, en Savoie, réputé pour être le barrage le plus “esthétique” dans les années 1970. Il me rappelle ma jeunesse ! Et pour les ponts, j’aime ceux qui ont de l’envergure, comme celui que nous achevons actuellement : le viaduc sur la Mayenne avec ses 300 m de long. Et pour les tunnels, ceux en montagne ou plus urbains pour les métros, comme celui de Rennes, qui nécessitent l’usage de tunneliers.

Si vous étiez une œuvre de l’histoire du béton ?

Je pense au Mucem de Marseille. J’ai vraiment été surpris par l’esthétique et la légèreté du matériau utilisé, le Bfup.

Comment voyez-vous le futur de l’architecture en béton ?

Le béton évolue toujours. Je pense au bas carbone, à l’impression 3D. Le béton a encore de très beaux jours devant lui.

Si vous étiez une rubrique de Béton[s] le Magazine ?

Sans hésiter “En Région”. Cette rubrique permet de mettre en avant des opérations locales, proches de nous. Cela peut nous donner des références sur des techniques particulières, des retours d’expérience toujours bénéfiques et instructifs…

Retrouvez l’ensemble du dossier événement