Les Copros Vertes : Pour la rénovation énergétique

Sivagami Casimir
10/12/2019

La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) et l’association Qualité lance “Les Copros Vertes” afin d’accélérer la rénovation énergétique des copropriétés.

La Fnaim et l’association Qualitel lancent Les Copros Vertes, afin d’accélérer la rénovation énergétique des copropriétés. [©Les Copros Vertes]
La Fnaim et l’association Qualitel lancent Les Copros Vertes, afin d’accélérer la rénovation énergétique des copropriétés. [©Les Copros Vertes]

La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) et l’association Qualité lancent “Les Copros Vertes”. Si l’impact environnemental des passoires énergétiques est de plus en plus reconnu, les freins à la rénovation restent toujours nombreux. Quels types de travaux ? A quels prix ? Vers quelles entreprises se tourner ? Autant de questions que se posent les Français et les copropriétaires. Pourtant, selon les chiffes du CSA/Les Copros Vertes, 9 copropriétaires sur 10 estiment essentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Et 68 % d’entre eux souhaiteraient que leur copropriété s’engage dans des travaux de rénovation énergétique.

Le but du dispositif Les Copros Vertes est d’accélérer ces initiatives en copropriété à travers la formation et l’information. « Ces formations permettront à chacun de combattre les idées reçues sur la rénovation énergétique, explique Bertrand Delcambre, président du groupe Qualitel. Et notamment d’insister sur les bénéfices que ces travaux apportent. En matière environnementale bien sûr, mais aussi, plus individuellement, en termes de bien-être et d’économies. La formation et la pédagogie nous semblent essentielles pour enclencher le mouvement au sein des copropriétés, aujourd’hui trop peu investies dans cette dynamique. »

La rénovation énergétique comme levier environnemental

Destinées aux syndics et copropriétaires, Les Copros Vertes prennent plusieurs formes. Pour le grand public, des formations en ligne gratuites proposent un ensemble de vidéos, de quizz, d’activités ludiques, de conseils pratiques de spécialistes et de partages d’expériences. Des évènements seront aussi organisés dans toute la France. Les syndics bénéficieront de session, avec l’Ecole supérieure de l’Immobilier, à travers 13 modules, dont 3 j de formation qualifiante. Enfin, un “Tour des régions” organisé dans 15 villes de France aura lieu de mars à juillet 2020. A chaque étape, les syndics et copropriétaires seront invités pendant 2 j pour échanger, s’informer et se former sur l’éco-rénovation des immeubles. Au programme : des paroles d’experts, des animations et des partages d’expérience.

« Pour atteindre nos objectifs, les syndics constituent un relai indispensable, car ce sont les interlocuteurs quotidiens des copropriétaires, conclut Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim. Leur proposer ces modules de formation permet bien entendu de valoriser leur expertise, mais aussi de renforcer leur capacité à rassurer les copropriétaires face à ces enjeux perçus à tort, comme complexes, et parfois coûteux. C’est le rôle du syndic de conseiller et d’accompagner les travaux décidés par leurs clients. Grâce à leurs fortes compétences en matière d’éco-rénovation, les copropriétés pourront s’engager massivement, et efficacement, dans des travaux de rénovation énergétique performants et maîtrisés. »

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article