Chryso : Pour bétons bas carbone

Sivagami Casimir
22/06/2021

Les spécialistes des adjuvants accordent aussi leur violon. Accélérateurs de prise, superplastifiants ou encore boosters de résistance.

Article paru dans le n° 94 de Béton[s] le Magazine

Chryso lance les ChrysoXel EMX ULC pour bétons bas carbone. [©ACPresse]
Chryso lance les ChrysoXel EMX ULC pour bétons bas carbone. [©ACPresse]

Bas carbone et économie circulaire constituent les deux grandes attentes du secteur de la construction. Chryso accompagne ainsi les industriels pour leur permettre de répondre à ces tendances de fond. Ainsi, il a lancé sur le marché, il y a une dizaine d’années, les premières solutions EnvironMix, pour bétons formulés avec des faibles quantités de ciments.

Aujourd’hui, deux nouvelles gammes d’adjuvants sur mesure sont proposées. A savoir, les Chryso EnviroMix et EnviroMix ULC, pour “Ultra Low Carbon” (ultra bas carbone).

« Nous visons les bétons permettant une réduction de plus de 50 % de l’empreinte carbone, en comparaison à des bétons classiques », explique Marc Plançon, directeur adjoint de la BU Béton de Chryso.

Cette nouvelle offre est à la fois destinées au BPE et à la préfabrication. Elle devrait permettre d’élargir les possibilités d’emploi des nouveaux ciments bas carbone et des nouveaux liants, en garantissant de bonnes résistances à jeune âge, un maintien d’ouvrabilité et une rhéologie en phase avec les besoins de mise en œuvre.

Lire aussi : Quoi de neuf dans l’adjuvantation ?

L’arrivée des nouveaux EnviroMix est aussi l’occasion de proposer des outils digitaux d’accompagnement : Chryso EnviroMix Impact. « Cet outil permet un calcul de l’ICV spécifique du béton du client, en prenant en ligne de compte différents paramètres liés aux matières premières, à leur distance de transport ou à la formulation », conclut Marc Plançon.

Article paru dans le n° 94 de Béton[s] le Magazine