Cemex et la LPO : un renouvellement pour la biodiversité

Tom Comminge
05/11/2021

Cemex renouvelle sa collaboration avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). L’industriel soutient la biodiversité et célèbre 18 années consécutives de partenariat avec l’organisme.

Michel André (à droite), directeur des activités matériaux de Cemex, et Allain Bougrain Dubourg (à gauche), président de la LPO, renouvellent leur partenariat pour la préservation de la biodiversité.
Michel André (à droite), directeur des activités matériaux de Cemex, et Allain Bougrain Dubourg (à gauche), président de la LPO, renouvellent leur partenariat pour la préservation de la biodiversité. [©Cemex]

Cemex renforce son engagement pour la biodiversité. En effet, l’industriel a renouvelé son partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) pour la 18e année consécutive. La convention a été signée lors d’un évènement centré sur l’économie circulaire organisé par Cemex, le 21 octobre dernier. En place depuis 2003, cette collaboration est désormais repartie pour 3 années supplémentaires. « Nous sommes partenaires depuis 18 ans, souligne Michel André, directeur des activités matériaux de Cemex. Ainsi, cela illustre notre volonté de préserver la biodiversité et de maîtriser notre impact sur l’environnement. » Cet engagement permettra à la LPO d’accompagner Cemex dans son programme “Entreprises engagées pour la nature”. Ce dernier a été acté auprès du ministère de la Transition écologique et de l’Office français de la biodiversité. 

Lire aussi : Cemex, mécène d’Odyssée

La convention s’articule autour de deux volets. La partie “Accompagnement” permet aux deux collaborateurs de mettre en commun leurs compétences. Une façon pour Cemex de renforcer ses actions de préservation de la biodiversité sur ses sites. Puis, le “Mécénat”, porté par la LPO, soutient des programmes de conservation du patrimoine naturel.

Cemex en faveur de la biodiversité

Par ailleurs, Cemex et la LPO ont dévoilé leur démarche pour la sécurité animale. Dont, le plan d’action “Hirondelles de rivage” qui se poursuit. Initié en 2013, il vise à concilier l’exploitation de carrières et l’accueil des oiseaux au sein de ses sites. Après 9 ans d’analyse, les résultats ont été collectés et diffusés auprès des collaborateurs de Cemex pour encourager les bonnes pratiques.

Lire aussi : Agir pour sauver la biodiversité et la planète

Dans le cadre de leur partenariat, l’industriel et la LPO se focaliseront aussi sur la démarche “Cemex Bétons agit pour la biodiversité”. Entamé en 2012, ce projet veut contribuer à l’accueil de la nature en ville pour favoriser la biodiversité. En parallèle, Cemex soutient financièrement les programmes de la LPO. Ainsi, l’industriel se mobilise pour la sauvegarde du vison d’Europe en Charente et du moineau domestique de Paris.