BHS-Sonthfen : Un nouveau malaxeur pour le Grand Paris Express

Frédéric Gluzicki
23/02/2018

Pour la centrale Unibéton d’Issy-les-Moulineaux, BHS-Sonthofen a fourni un malaxeur à deux arbres horizontaux DKXS 4.50. Cet outil est doté de convertisseurs de fréquence, qui en optimisent le fonctionnement. Une première en France.

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 80

La centrale Unibéton d’Issy-les-Moulineaux (92) s’est équipée du malaxeur à deux arbres horizontaux.[©BHS-Sonthofen]
La centrale Unibéton d’Issy-les-Moulineaux (92) s’est équipée du malaxeur à deux arbres horizontaux.[©BHS-Sonthofen]

Le Grand Paris Express est considéré comme le plus grand projet de transport d’Europe. Filiale française du groupe HeidelbergCement, Unibéton en est un des acteurs. Produisant des bétons prêts à l’emploi répondant à des cahiers des charges très spécifiques. Aussi, pour en améliorer le processus de fabrication, l’industriel a décidé de mettre à jour sa centrale d’Issy-les-Moulineaux (92). Ainsi, cette unité a vu la mise en place du malaxeur discontinu à deux arbres DKXS 4.50 de BHS-Sonthofen. En remplacement d’un outil planétaire. Ceci, alors même que la seconde ligne continuait à délivrer ses bétons…

« Les entreprises de BTP impliquées dans le Grand Paris Express travaillent avec des formules de béton. Intégrant une grande diversité de liants, d’additifs et d’adjuvants. Notre technologie de malaxage offre des processus à mouvements très dynamiques. Et constitue une solution idéale sur le long terme pour ces nouvelles formulations », détaille Alexandre Bernabé, technico-commercial pour le marché français chez BHS-Sonthofen.

L’important rôle des convertisseurs

Du fait d’un malaxage tridimensionnel, un échange intensif des matériaux se produit dans la zone de recoupement des deux arbres de malaxage. Ceci produit très vite des mélanges, présentant des niveaux d’homogénéité élevés. Par ailleurs, le concept tridimensionnel raccourcit les cycles de malaxage et réduit la consommation d’énergie.

Taillefer a assuré la mise en place le nouveau malaxeur, alors même que la seconde ligne continuait à délivrer ses bétons…[©BHS-Sonthofen]
Taillefer a assuré la mise en place du nouveau malaxeur, alors même que la seconde ligne continuait à délivrer ses bétons…[©BHS-Sonthofen]

« Avec cette nouvelle ligne de malaxage, nous produisons environ 750 m3/j de béton et près de 15 000 m3dans le mois, explique Stéphane Haffreingue, coordinateur d’exploitation d’Unibéton. L’installation de ce malaxeur a contribué à renforcer notre performance qualité. »Dans le détail, le DKXS 4.50 bénéficie d’une cuve de 6,75 m3de capacité, permettant des gâchées de 4,5 m3de béton. Il est conçu avec un entraînement composé de deux moteurs de 80 kW, couplés à deux convertisseurs de fréquence. C’est une première en France. Fabriqués par Danfoss, les convertisseurs jouent un rôle important dans le traitement spécifique des bétons.

Un véritable défi

« Quand on travaille avec des additifs et des plastifiants, des bulles d’air se forment lors du processus de malaxage, explique Alexandre Bernabé Nous utilisons les convertisseurs de fréquence pour empêcher leur formation. Ces convertisseurs sont conçus pour contrôler et ralentir la vitesse de rotation à la fin de chaque cycle de malaxage. Résultat, l’air a moins tendance à être retenu dans le béton et remonte à la surface du mélange ». Parmi les autres éléments, ce malaxeur est équipé d’un système de lubrification centralisé automatique, d’un dispositif de nettoyage haute pression et d’une sonde d’humidité. 

Afin de mettre en place le nouveau malaxeur, BHS-Sonthfen a travaillé de concert avec Taillefer1. Cet industriel normand a pris en charge l’ensemble des opérations de remplacement, depuis le démontage de l’ancien outil à trains planétaires, jusqu’à l’intégration du nouveau. En passant par la construction des nouvelles structures et plates-formes nécessaires à l’intégration. Taillefer a aussi réalisé le cône de déchargement spécial du malaxeur, à partir des plans de BHS-Sonthofen.« Avec deux lignes de production parallèles, le remplacement a été un véritable défi. La collaboration étroite avec Unibéton et Taillefer nous a permis de livrer et de mettre en service ce malaxeur en temps et en heure », conclut Alexandre Bernabé.

1Taillefer vient de changer de propriétaire.

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 80