Un béton drainant à partir de coquilles Saint-Jacques

Tom Comminge
26/07/2022

Dans le Pas-de-Calais, un béton drainant composé de coquilles Saint-Jacques a été coulé sur une partie de la piste cyclable séparant Groffliers et Conchil-le-Temple.

Le béton drainant évite l’imperméabilisation des sols. [©CA2BM]
Le béton drainant évite l’imperméabilisation des sols. [©CA2BM]

Entre Groffliers et Conchil-le-Temple, dans le Pas-de-Calais, une partie d’une piste cyclable est réalisée à partir de coquilles Saint-Jacques. La Communauté d’agglomération des deux baies en Montreuillois (CA2BM), en collaboration, avec notamment l’Esitc de Caen et Eqiom Bétons, s’est lancée dans ce projet. C’est une première en France ! Cette piste cyclable s’inscrit dans le programme européen “Circle”, qui a pour objectif de développer des chaussées drainantes en béton coulé à faible impact environnemental. Ainsi, la piste s’étalera sur 4,5 km. Dont 1 300 m constitués d’un mélange de 300 kg de Saint-Jacques recyclées et de granulats classiques.

Un béton drainant perméable

Le béton est “lavé” et laisse ainsi apparaître les coquilles qui ont été concassées au préalable. Ces dernières seront d’ailleurs récupérées auprès des restaurateurs et des producteurs du secteur. D’après la CA2BM, ce revêtement évite l’imperméabilisation des sols et permet de développer une économie circulaire sur le territoire. Il favorise ainsi la valorisation des déchets.

Lire aussi : Eqiom lance Ressourceo, une marque en faveur de l’économie circulaire

Toutefois, des tests vont être effectués pour vérifier si les coquilles ne détériorent pas les roues des vélos. Des études sur la résistance et ses caractéristiques drainantes sont aussi programmées. Côté béton, c’est Eqiom qui le fabrique dans sa centrale située à Groffliers. Garantissant alors un matériau local et proche du chantier. La durée des travaux est estimée à quatre mois. En ce qui concerne les coûts, ils sont de 1,6 M€.