Ben Young : L’homme qui sculptait les vagues

Muriel Carbonnet
28/06/2019

L’océan, les vagues, les îles, le bleu azur, le sable blanc… La Nouvelle-Zélande dans tous ses états. Représentée par l’artiste Ben Young, qui réalise d’exceptionnelles sculptures en verre et en béton.

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 89

Le sculpteur néo-Zélandais Ben Young dans  son atelier de  Mount Maunganui. [©Jane Keam]
L’artiste Ben Young s’inspire de la Nouvelle-Zélande pour ces oeuvres. [©Jane Keam]

L’artiste Ben Young est né en Nouvelle-Zélande. Il a passé la plus grande partie de sa vie au Nord du pays, dans la baie de Plenty. Résidant désormais à Mount Maunganui, il lui semblait naturel d’explorer dans ses sculptures les paysages qu’il côtoyait. Lorsqu’on lui demande où il puise ses idées, Ben Young répond : « L’océan et la nature sont d’énormes sources d’inspiration pour moi. J’ai grandi près de la mer et le surf constitue une grande partie de ma vie. C’était donc assez naturel pour moi de commencer à explorer ces concepts. Le côté technique de mon travail est quelque chose que j’apprécie vraiment. Je veux toujours repousser les limites, quand il s’agit de nouvelles techniques ou de créer de nouvelles idées ».

Chacune de ses pièces est faite à la main et coupée à la main. Puis, stratifiée couche par couche pour créer la sculpture finale. « Chacune des mes réalisations est le fruit d’un énorme travail en amont. » En effet, « le travail commence par des concepts. Une fois que j’ai une idée que je veux poursuivre, je dessine un croquis à l’échelle pour affiner la taille et les proportions de la pièce. Je trace tous les plans et profils de travail nécessaires à la création de mes sculptures »

Slider image

Toutes les sculptures de Ben Young sont issues d’un savant mélange de verre et de béton.[©Robert Gray Photography]

Slider image

[©Robert Gray Photography]

Slider image

[©Robert Gray Photography]

Slider image

[©Robert Gray Photography]

De verre et de béton

Quand on lui demande quel béton il utilise, il répond : « J’ai mon propre mélange de ciment et de sable que j’ai affiné au fil du temps, y compris les plastifiants et les fibres de verre ». Si le verre évoque l’océan, les éléments en béton constituent la terre, les fonds marins, les îlots… : « L’idée m’est venue de regarder l’architecture et l’esthétique que ces deux éléments créent ensemble. Initialement, l’élément en béton devait être utilisé comme base ou support pour maintenir le verre. Mais au fur et à mesure que le travail se développait, le béton est devenu une partie plus intégrante de chaque pièce ».

Ben Young travaille avec des formes 2D, mais« je dois trouver comment traduire cela en une pièce finie en 3D. Parfois, mon point de départ change radicalement, car je dois trouver un moyen de superposer le verre pour créer certaines formes ». Et de conclure :« Je continue de vivre ma passion de l’océan au travers du surf et de mes  sculptures que je façonne depuis 15 ans ».

Interview exclusive de l’artiste

Comment réalisez-vous vos sculptures ? Sur quoi travaillez-vous en premier ?

Je suis un autodidacte. Chacune des mes réalisations artistiques est le fruit d’un énorme travail en amont. Tout commence par des concepts. Une fois que j’ai une idée que je veux poursuivre, je dessine un croquis à l’échelle pour affiner la taille et les proportions de la pièce. Je trace tous les plans et profils nécessaires à la création de mes sculptures. Je travaille avec des formes 2D et je dois trouver comment traduire cela. Et ce, afin de superposer le verre pour

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

créer certaines formes. Chacune de mes pièces est faite à la main. Puis, coupée et stratifiée couche par couche pour réaliser la sculpture finale.

Slider image

[©Robert Gray Photography]

Slider image

[©Robert Gray Photography]

Quel béton utilisez-vous ?

J’ai mon propre mélange de ciment et de sable que j’ai affiné au fil du temps, y compris les plastifiants et les fibres de verre…

Pourquoi le béton et le verre ?

L’idée m’est venue de regarder l’architecture et l’esthétique que ces deux éléments créent ensemble. Initialement, l’élément en béton devait être utilisé comme base ou support pour maintenir le verre. Mais au fur et à mesure que le travail se développait, le béton est devenu une partie plus intégrante de chaque pièce.

Quelle est votre inspiration artistique ?

Mes séries de travaux sur une base océanique néo-zélandaise ont été conçues lors d’une exposition ancienne à laquelle j’ai participé, il y a 15 ans. J’ai choisi l’idée de représenter la mer, ses fonds marins et ses rivages. Et le béton était le moyen idéal pour représenter les éléments de la terre. Evidemment, le verre est un matériau parfait pour figurer l’eau.

Je puise mon inspiration dans de nombreux endroits. Je suis né en Nouvelle-Zélande. J’ai passé la plus grande partie de ma vie au Nord du pays, dans la baie de Plenty. Résidant désormais à Mount Maunganui, il me semblait naturel d’explorer dans ses sculptures le paysage et ses environs. Je pratique beaucoup le surf. Mon amour pour l’océan a un impact énorme sur mon travail.

https://brokenliquid.com

Slider image

[©Robert Gray Photography]

Slider image

[©Robert Gray Photography]

Slider image

[©Robert Gray Photography]

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 89

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article