Quand on pense “isolation”, le matériau “argile expansée” ne vient pas immédiatement à l’esprit. Les applications sont pourtant multiples, pour un matériau moyen, en termes de performances thermiques, mais qui présente des qualités supérieures de résistance et de durabilité.

L’argile expansée, un matériau qui se décline en une multiplicité d’applications.
L’argile expansée, un matériau qui se décline en une multiplicité d’applications. [©Liapor]

Présentation et performances

L’argile expansée est fabriquée à partir d’argile, globalement de même nature que celle utilisée pour la fabrication des produits de terre cuite. Après extraction, l’argile est séchée, réduite en poudre, puis transformée en granulats par ajout d’eau. Dans des fours rotatifs, un chauffage à très haute température, 1 200 °C, permet le phénomène d’expansion et de durcissement. Le lambda obtenu, de 0,10 à 0,16 W/m.K en fonction

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article