Archives départementales de l’Isère : Tout en strates minérales

Frédéric Gluzicki
25/09/2020

A Saint-Martin-d’Hères, à côté de Grenoble, Cr&on et D3 Architectes ouvrent une nouvelle page des Archives départementales de l’Isère. Tout en béton, le bâtiment se décompose en quatre monolithes minéraux, jouant sur les nuances colorées et les textures. Tels des miroirs des massifs montagneux alentour.

Retrouvez l’article dans le Béton[s] le Magazine n° 90.

L’engravure “Archives départementales de l’Isère” indique sans doute possible la nature du lieu et inscrit la construction dans le temps. [©Cr&on]
L’engravure “Archives départementales de l’Isère” indique sans doute possible la nature du lieu et inscrit la construction dans le temps. [©Cr&on]

Belledonne, Chartreuse, Vercors. L’évocation de ces quelques noms font tout de suite briller les yeux des amoureux de la montagne. Autant de lieux symboles de randonnées estivales, de descentes à ski en hiver. A la croisée de ces massifs, Grenoble et sa cohorte de villes satellites. Saint-Egrève, connu pour sa cimenterie Vicat. Echirolles, tristement évoqué par le chanteur Calogero1. Mais c’est Saint-Martin-d’Hères qui retient aujourd’hui l’attention. Là prend forme le nouveau bâtiment des Archives départementales de l’Isère. La construction est destinée à remplacer les actuels entrepôts de stockage, situés au Nord de Grenoble.

L’agence d’architecture Cr&on, en partenariat avec D3 Architectes, signe ce projet audacieux où domine la minéralité. Le choix du béton apparaît ici comme une évidence. « Les planchers doivent supporter des surcharges de 1 300 kg/m3et il y a un important empilement de niveaux,détaille Jean-Philippe Charon, architecte associé au cabinet Cr&on.Vient ensuite le besoin d’inertie thermique et hygrométrique. Puis, le ciment fait partie de la culture locale. » LafargeHolcim et Vicat ont leur siège en Isère… A ces éléments se rajoutent ceux de la durabilité, de la stabilité sismique et de la sécurité incendie. « Et le goût des architectes pour le matériau béton », complète Jean-Philippe Charon. 

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article