Alphi, entre assaut de la capitale et augmentation du capital

Rédaction
03/10/2017

Poursuivant son développement, Alphi annonce une levée de fonds et l’ouverture de son agence francilienne, implantée à Coignières (78).

Nouvelle agence Alphi de Coignières, dans les Yvelines. [©Alphi]

Nouvelle agence Alphi de Coignières, dans les Yvelines. [©Alphi]

Poursuivant son développement, Alphi vient d’ouvrir son agence francilienne. Cette dernière est implantée sur la commune de Coignières (78). Elle comprend un entrepôt de 1 500 m2 et 300 m2 de bureaux. De quoi permettre le stockage de 15 000 m2 de coffrages pour dalles, 100 t de Touréchaf et plusieurs tonnes d’étais. Un bureau d’études et un service commercial y sont aussi installés. « Cette nouvelle agence va contribuer à améliorer notre qualité de service auprès de nos clients parisiens, tout en constituant une base arrière pour les régions normande, bretonne et du Nord de la France », résume Alexandre Souvignet, Pdg d’Alphi.
Par ailleurs, l’industriel savoyard annonce la création d’une agence au Luxembourg, comprenant un dépôt et un bureau d’études. Cet ensemble sera pleinement opérationnel en fin d’année 2017 ou début 2018.
Ces créations sont le fruit de la levée de fonds réalisée par Alphi à travers l’entrée de trois investisseurs minoritaires à son capital : Bpifrance, Expansinvest et Crédit agricole des Savoie Capital. L’objectif de la société est de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2021. « Nous ambitionnons de doubler notre chiffre d’affaires d’ici 2021, grâce à notre nouveau développement en Ile-de-France et à la poursuite de notre croissance sur les autres marchés nationaux et internationaux, reprend Alexandre Souvignet. Afin de conforter notre position de n° 1 du coffrage de dalles industrialisé en France, il nous a semblé logique de faire appel à nos partenaires financiers historiques pour réaliser cette opération d’augmentation de fonds propres. Leur grande connaissance de notre entreprise et de nos ambitions représentait un atout majeur et a ainsi facilité nos échanges. »

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article