Sept projets pour “Réinventer Le Havre”

Muriel Carbonnet
16/12/2019

Au terme de l'appel à projets “Réinventer Le Havre, Patrimoine mondial”, le jury a retenu 7 lauréats. L'ensemble de ces projets privés va générer environ 120 M€ d'investissements dans le centre reconstruit du Havre. Objectif : créer de nouveaux lieux de vie, de travail et de loisirs.

Slider image

Couvent des Gobelins, 85 rue des Gobelins. Propriété d’Alcéane. Projet : créer une trentaine de logements locatifs, dont une résidence senior. [©Ataub]

Slider image

Ancien cinéma, 99 avenue Foch. Propriété de la Ville. Projet : créer 14 logements mixtes et un salon de thé. [©Christophe Bidaud]

Slider image

Crédit Municipal, 38 rue Richelieu. Propriété de la Ville. Projet : créer un concept store dans le prolongement des Halles centrales. Des bureaux, du co-working. Et de l’habitat avec terrasses végétalisées. [©Dubernet Architectes]

Slider image

EM Normandie, 30 rue Richelieu. Propriété de la CCI. Projet : un complexe polyvalent, avec hôtel quatre étoiles, école Montessori, quelques logements, un centre de sport, un pôle santé, un restaurant, quelques commerces… [©Baumschlager Eberle Architekten]

Slider image

Centre régional Jeunesse et sport, 27 rue de la Mailleraye. Propriété de la Ville. Projet : une résidence de co-living, “77 unités de vie”, un coffee-shop, du co-working. [©Eben Architecture]

Slider image

Hôpital Flaubert, 55 rue Flaubert. Propriété du GHH. Projet : logements, crèche inclusive, siège de la Ligue… [©Architectes Corinne Vezzoni et Associés, FrédCéric Denise – Paysagiste HYL – Image YAM Studio]

Slider image

Halle aux poissons, quai de l’île. Propriété de la Ville. Projet : créer « un lieu de vie hybride dédié à la mer » avec un lieu culturel et festif, un lieu de restauration, d’économie sociale et solidaire, un lieu éco-responsable, une épicerie, des ateliers culinaires… [©Encore heureux]

Avec “Réinventer Le Havre, Patrimoine mondial”, l’ambition de la Ville est d’impulser une nouvelle dynamique au centre-ville du Havre. Un programme mené en partenariat avec CCI Seine Estuaire, le groupe hospitalier du Havre, Haropa Port du Havre et Alcéan. Pour cela, 9 hauts lieux, inoccupés ou sous-exploités, ont été proposés dans cet appel à projets. Déjà, l’ancien cinéma de l’avenue Foch, le Crédit Municipal, la Halle aux poissons. Mais aussi, le Couvent des Gobelins, l’hôpital Flaubert, le Bassin du commerce, l’espace André-Graillot. Enfin, l’Ecole de management de Normandie et le Centre régional jeunesse et sport. Au total, 48 candidatures ont été déposées. Quelque 24 candidats ont été retenus pour la phase finale et 7 lauréats ont été désignés par le jury. Les candidats devaient apporter des propositions « créatives, avec de nouvelles façons de travailler et de vivre, et de nouvelles esthétiques», une « mixité des usages». Pouvant « renforcer l’attractivité du territoire ». 

Sept lieux retenus pour de nouvelles fonctionnalités

En tout, les projets sélectionnés vont générer à terme 120 M€ d’investissements privés dans le centre-ville.
Dans le détail. Fermé depuis 2016, l’ancien cinéma, avenue Foch va se transformer en logements mixtes “habitat et des activités professionnelles”. En s’ouvrant sur une traversée piétonne et paysagère. Inoccupé depuis 2011, l’ancien Crédit Municipal se fera espace de co-working, de concept-store et de grands logements. Avec terrasses végétalisées. Une trentaine d’habitations locatives s’implanteront dans l’ancien couvent des Gobelins. Alors qu’une résidence seniors, des logements modulables et une crèche pouvant accueillir des enfants porteurs de handicap vont être créés dans l’environnement hospitalier Flaubert. Et que des espaces de co-working et des appartements partagés vont rajeunir l’ancien Centre régional jeunesse et sport. De plus, à l’Ecole de management de Normandie, un ensemble sera composé d’un hôtel quatre étoiles, d’une école Montessori1. Mais aussi, de logements intergénérationnels, d’un centre de sport pour familles, de restaurants et de commerces en circuits courts. Quant à la Halle aux poissons datant de 1952, elle se transformera en lieu de vie dédié à la mer, culturel et festif, et lieu d’économie sociale et solidaire. Avec une ouverture des portes, dès l’été 2020. 

1L’éducation Montessori offre aux enfants la possibilité de développer leur plein potentiel, de créer leur propre parcours d’apprentissage, en s’appuyant sur leurs intérêts et en respectant leur rythme et leur personnalité. 

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article