L’Andra et le RTE signent un accord “béton”

Rédaction
24/04/2018

L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) et le Réseau de transport d’électricité (RTE) ont signé un accord de partenariat de recherche et développement autour du béton.

L’Andra et le RTE signent un accord pour la gestion des problématiques de surveillance du vieillissement des ouvrages en béton. [©ACPresse]

L’Andra et le RTE signent un accord pour la gestion des problématiques de surveillance du vieillissement des ouvrages en béton. [©ACPresse]

L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) et le Réseau de transport d’électricité (RTE) ont signé, sur une durée de 5 ans, un accord de partenariat de recherche et développement. Ce rapprochement répond aux besoins de faire évoluer la surveillance du vieillissement des ouvrages en béton par fibre optique (problématiques des lignes à haute tension pour le RTE et le stockage relatif à l’Andra). Les deux entités comptent développer l’évaluation des performances d’acquisition de données des interrogateurs optiques utilisés, afin de réaliser des mesures réparties de température et de déformation des structures. Mais aussi l’instrumentation des fondations neuves en béton de pylônes à très haute tension par transmission sans fil, via des capteurs à fibre optique pour le RTE et de type “extensomètre”, en ce qui concerne l’Andra.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article