Les 12 travaux photographiques de Christophe Pouget

Muriel Carbonnet
06/04/2021

Le BTP recrute et il le fait savoir. Ceci, à travers une exposition de photographies de Christophe Pouget, installée en plein air sur les palissades d’un chantier de la Part-Dieu, à Lyon.

Cet article est à retrouver dans le n°93 de Béton[s] le Magazine.

Au terme de son travail, Christophe, enthousiaste, dresse un bilan en forme d’appel à rejoindre ces métiers : « Il y a beaucoup de noblesse dans les métiers du BTP. Si j’étais en face de gamins qui cherchaient du travail, je leur dirais : “foncez” ! J’ai rencontré des gens vraiment passionnés par leur métier, des gens qui étaient vraiment bien à leur place, épanouis... ».
Christophe Pouget met en lumière les métiers du BTP. [©Nicolas Reynaud]

Les métiers du BTP s’exposent en grand format, à travers l’exposition de photographies “Uniques et multiples” signée de l’artiste Christophe Pouget. En effet, le BTP recrute et lance une grande campagne de promotion de ses métiers tout au long de cette année. La Fédération BTP Rhône et Métropole s’en fait le relai sur son territoire. Ceci, pour aider à informer et mobiliser les jeunes, les parents et les enseignants. Les entreprises du BTP résistent malgré la crise sanitaire, soutenues par les dispositifs de l’Etat. En préservant leur appareil productif et humain. Les emplois salariés ont même progressé de 3 % en 2020, dépassant le seuil des 52 000 sur le Rhône.

12 portraits de compagnons

Pour la photo du chantier de la place Béraudier, ce sont plus de 500 images rassemblées ! Christophe Pouget a restitué ainsi l’effervescence du chantier à des moments différents de la journée. [©Christophe Pouget]

Chaque portrait raconte l’identité d’un métier porté par celui ou celle qui l’exerce. [©Christophe Pouget]

L’artiste a tenu à échanger un maximum avec les professionnels pour illustrer à travers chaque portrait leurs qualités humaines et l’identité de leur métier. [©Christophe Pouget]

Pour les photographies de l’exposition, ce sont entre 30 et 60 morceaux d’images qui forment l’œuvre finale. [©Christophe Pouget]

L’exposition réunit ainsi 12 portraits de compagnons, les 12 métiers du BTP. Conducteur d’engin, dallagiste béton, carreleur, menuisier, maçon… se dévoilent sur les palissades Bouchut, à Lyon. Donnant à voir une grande diversité de spécialités et de carrières, ouvertes aux hommes comme aux femmes. Chaque portrait raconte l’identité d’un métier porté par celui ou celle qui l’exerce. Il nous plonge dans l’univers du bâtiment et des travaux publics. Et ce, sous forme de portraits composés d’assemblages de plusieurs photos, la signature de Christophe Pouget.

«  Cela va bien au-delà d’une simple exposition de photos. J’ai noué avec la Fédération et les personnes photographiées des liens à la fois artistiques et humains », précise le photographe. Pour les photographies de l’exposition, ce sont entre 30 et 60 morceaux d’images qui forment l’œuvre finale. Et pour la photo du chantier de la place Béraudier, ce sont plus de 500 images rassemblées ! Christophe Pouget a restitué ainsi l’effervescence du chantier à des moments différents de la journée. Un véritable travail d’orfèvre ! Le projet a débuté en février 2020, alors que le premier confinement avait mis un arrêt à tous les chantiers.

Une expérience intime

L’artiste a tenu à échanger un maximum avec les professionnels pour illustrer à travers chaque portrait leurs qualités humaines et l’identité de leur métier. [©Christophe Pouget]

« Le travail de recomposition photographique de Christophe Pouget porte aussi bien sur des sites que sur des personnes. Nous avons été séduits par cette approche. » déclare Samuel Minot, président de la Fédération BTP Rhône et Métropole. [©Christophe Pouget]

L’artiste a tenu à échanger un maximum avec les professionnels pour illustrer à travers chaque portrait leurs qualités humaines et l’identité de leur métier. « Chacun s’est présenté, a expliqué son métier, son parcours. Nous passions 1 h ensemble à prendre des photos et à discuter, pour que je m’imprègne de leur personnalité et de leur rôle. J’essaie toujours d’être dans la vérité des choses. Que ce soit en reportage ou dans mon travail artistique. Pour les portraits recomposés des métiers, j’arrivais chaque fois dans un nouvel univers, dans lequel il fallait que je trouve une mise en scène à réaliser. L’idée étant justement de traduire leur réalité et de valoriser leur métier. »

Samuel Minot, président de la Fédération BTP Rhône et Métropole, rappelle les grandes lignes de cette collaboration : « Nous avons choisi de valoriser nos métiers par différents moyens. C’est essentiel pour nos entreprises qui ont la volonté et le besoin de recruter […]. Le travail de recomposition photographique de Christophe Pouget porte aussi bien sur des sites que sur des personnes. Nous avons été séduits par cette approche […]. Christophe a réalisé des portraits de compagnons avec un regard artistique. L’art s’invite dans la rue, dans une période où il est devenu impossible de rentrer dans une salle dédiée ou un musée. Une manière originale de montrer la réalité, la beauté et l’ardeur de nos métiers ».

La passion du BTP

L’exposition en plein air des photographies des métiers du bâtiments sont visibles rue Bachut, à Lyon. Les passants peuvent se rendre compte de la diversité de ces métiers. [©Christophe Pouget]

Le but de l’exposition est de valoriser les différentes professions du secteur. [©Christophe Pouget]

Au sujet de son oeuvre, Christophe Pouget déclare « J’ai rencontré des gens vraiment passionnés par leur métier, des gens qui étaient vraiment bien à leur place, épanouis.. » [©Christophe Pouget]

Au terme de son travail, Christophe, enthousiaste, dresse un bilan en forme d’appel à rejoindre ces métiers. « Il y a beaucoup de noblesse dans les métiers du BTP. Si j’étais en face de gamins qui cherchaient du travail, je leur dirais : “foncez” ! J’ai rencontré des gens vraiment passionnés par leur métier, des gens qui étaient vraiment bien à leur place, épanouis… Et j’ai appris beaucoup de choses que j’ignorais. Dans ces métiers, toutes les aptitudes naturelles sont bienvenues. Je pense par exemple à Margaux la couvreuse de 18 ans qui a l’agilité pour se déplacer sur les toits… Ou à Sébastien, le monteur réseau aérien qui monte le long de poteaux et qui n’a pas le vertige, qui aime la nature et que j’ai rencontré en plein milieu d’un bois avec son co-équipier… ».

> Rendez-vous rue Bachut, Lyon IIIe  Bouchut, sur les palissades du chantier en cours. Jusqu’à fin juillet 2021.

> Rendez-vous aussi au métro lyonnais station Bellecour, entre les lignes A et D, jusque début mai 2021.

Retrouvez plus d’infos : www.christophepouget.com et www.christophepougetphotographies.com
Instagram : christophe.pouget

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine.