Saint-Gobain acquiert Fosroc pour 960 M€

Arnaud Le Brun
01/07/2024
Modifié le 02/07/2024 à 09:39

Avec l’acquisition d’adjuvantier Fosroc, acteur de premier plan en Asie et dans les pays émergents, Saint-Gobain renforce son positionnement mondial dans la chimie de la construction.

De gauche à droite, Benoit Bazin, Dg de Saint-Gobain, et de Thierry Fournier, Dg de Saint-Gobain Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique. [©ACPresse]
De gauche à droite, Benoit Bazin, Dg de Saint-Gobain, et de Thierry Fournier, Dg de Saint-Gobain Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique. [©ACPresse]

C’est acté ! Après les acquisitions de Chryso en 2021 et de GCP en 2022, Saint-Gobain vient de signer un nouvel accord. Il s’agit de Fosroc, acteur majeur dans la chimie de construction pour lequel le groupe est parvenu à un consensus, pour un montant estimé à environ 960 M€. Il portera ainsi, en post-acquisition, son chiffre d’affaires total dans ce secteur à 6,2 Md€ dans 73 pays.

Lire aussi : Saint-Gobain en pleine forme !

.

.

« Cette transaction est parfaitement alignée avec les objectifs stratégiques de notre plan “Grow & Impact”, déclare Benoit Bazin, Pdg de Saint-Gobain. Elle nous permet de renforcer notre présence mondiale dans la chimie de la construction. Mais aussi, de développer nos positions dans les pays émergents à forte croissance. Notamment en Inde et au Moyen-Orient. Je me réjouis à l’idée d’accueillir les équipes de Fosroc chez nous. Et je suis très confiant sur notre avenir commun grâce à l’association de nos forces. »

Fournir une large gamme de solutions techniques

Présent en Inde, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique, Fosroc devrait générer, en 2024, un chiffre d’affaires de 487 M$ (soit 454,4 M€) et atteindre une marge d’Ebitda1 estimée à 18,7 %. Avec ses 20 usines de production, Fosroc fournit une large gamme de solutions techniques pour l’industrie de la construction. En particulier des adjuvants et additifs pour bétons et ciments. Mais aussi, des adhésifs et des colles, des solutions d’étanchéité, de réparation du béton et de revêtement de sol. « L’opportunité de rejoindre Saint-Gobain est une nouvelle étape idéale pour enrichir notre offre, souligne Rob Bonnici, directeur général de Fosroc. Nous allons tirer parti de ses capacités d’innovation et de ses technologies dans la chimie de la construction. Je me réjouis de poursuivre notre croissance au sein de Saint-Gobain. »

1Bénéfice d’exploitation de l’entreprise.

Suivez-nous sur tous nos réseaux sociaux