Édito

Faire “fer” sa maison

Quelle est la place du métal dans l’habitat ? On ne parle pas ici de bardage ou de mobilier, mais bel et bien de la structure. A côté des ouvrages d’art d’exception, nés de la Révolution industrielle du XIXe siècle, puis des gratte-ciel américains réalisés dans les années 1930, à côté des bâtiments industriels et de stockage, l’ossature métallique peine encore à séduire l’habitat individuel ou le petit collectif. Où est le problème ? Il y a d’abord les freins psychologiques - sacrées maisons de maçon… -, puis les cours de l’acier qui ne sont pas vraiment à la baisse et les jeunes qu’on a du mal à attirer sur les chantiers et qui préfèrent travailler en atelier.
Pourtant, les systèmes constructifs en acier ont bien des arguments : ceux de l’industrialisation des sous-ensembles, protégés en usine, de la rapidité et de la souplesse de mise en œuvre, sans surprise sur site. Ils savent aussi anticiper sur les besoins de demain, un bâti pouvant être modifié plusieurs fois durant son existence. Et là, les structures de type poteaux-poutres simplifient beaucoup ces évolutions. Le dossier “La construction métallique veut séduire l’habitat”, à découvrir en p. 13, fait le point sur la technique. De quoi permettre à chacun de se familiariser avec l’acier en construction ou de se faire une idée précise sur ses possibilités.

Frédéric Gluzicki
Directeur de publication

LE DOSSIER : La construction métallique veut séduire l’habitat.

REFERENCES : Une note bleue. Et Spécial Rénovation

LA SAGA DES ISOLANTS : Argile expansée. Isolant naturel léger.

EN REGION : Le Grand Ouest, Spécial ARTIBAT.

FOCUS : Les fixations pour bardages.

PREVENTION : ITE- Les postes de travail s’adaptent au chantier.

16,00

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?