Nooco : Mesurer et optimiser son impact environnemental

Arnaud Le Brun
25/11/2022
Modifié le 29/11/2022 à 17:20

Face aux enjeux environnementaux, la start-up Nooco mesure, puis optimise l’impact carbone des projets du bâtiment. Les solutions apportées répondent aux problématiques majeures dans le secteur de la construction.

Article paru dans le n°103 de Béton[s] le Magazine

Guillaume Jarlot, directeur général de Nooco. [©ACPresse]
Guillaume Jarlot, directeur général de Nooco. [©ACPresse]

En France, les modalités de calcul de l’empreinte carbone changent d’une entreprise à l’autre et engendrent des écarts de résultats. Fort de ce constat, la start-up Nooco, fondée en 2020, a pour ambition d’accélérer la mise en mouvement de la profession du bâtiment vers le bas carbone. « Notre objectif est d’apporter une information fiable à l’opérationnel, déclare Guillaume Jarlot, directeur général de Nooco. Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait beaucoup de solutions de calcul, mais que le résultat variait du simple au quadruple. Le besoin était de concevoir un projet bas carbone selon des méthodes communes. » 

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Retrouvez le dossier spécial innovations dans le béton ici

Article paru dans le n°103 de Béton[s] le Magazine