MaPrimeRénov’ : 338 265 logements rénovés au premier semestre 2022

Tom Comminge
14/07/2022

L’Anah a publié le bilan du premier semestre 2022 de MaPrimeRénov’. Elle déclare avoir permis la rénovation de 338 265 logements, en particulier pour les ménages modestes.

MaPrimeRénov’ a permis la rénovation énergétique de 338 265 logements au premier semestre 2022 [©Engie]
MaPrimeRénov’ a permis la rénovation énergétique de 338 265 logements au premier semestre 2022 [©Engie]

MaPrimeRénov’ constitue la principale aide financière de l’Etat pour favoriser la rénovation énergétique des bâtiments. Elle est ouverte à tous les propriétaires, occupants comme bailleurs. Depuis 2020, plus d’un million de ménages ont pu en bénéficier. Et en 2022, la dynamique de MaPrimeRénov’ ne faiblit pas. En effet, l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) a publié le bilan du premier semestre de cette année. Avec 338 265 logements rénovés, 1,2 md € d’aides distribuées et 4,7 md € de travaux générés, les chiffres confirment le succès de cette aide. La particularité de MaPrimeRénov’ est sa vocation sociale. En effet, parmi toutes les aides, 68 % ont été attribuées à des ménages aux revenus modestes et très modestes. Elles ont majoritairement été utilisées pour changer le système de chauffage, suivi de l’isolation et de la ventilation. Selon une enquête de satisfaction de l’Anah, près de 90 % des bénéficiaires sont satisfaits.

MaPrimeRénov’ pour tous

Parmi eux, 66 % avouent avoir réalisé ces travaux grâce à la prime. Et 97 % déclarent une amélioration du confort de leur logement après les rénovations. Par ailleurs, avec MaPrimeRénov’ Sérénité, les ménages aux revenus modestes bénéficient d’une aide financière plus avantageuse et d’un accompagnement personnalisé pour réaliser une rénovation globale de leur habitation. Plus de 15 500 d’entre eux ont pu en profiter depuis le début de l’année. Pour les copropriétaires, MaPrimeRénov’ Copropriété permet de simplifier le financement des travaux grâce à une aide unique.

Lire aussi : Le marché de la rénovation énergétique en pleine crise

Cette dernière est versée au syndicat des copropriétaires et répartie selon les quotes-parts. Plus de 80 copropriétés en ont bénéficié, soit l’équivalent de 4 300 logements. Enfin, dans le cadre du plan résilience, MaPrimeRénov’ a été revalorisée pour encourager les énergies renouvelables et réduire la dépendance des logements au gaz et au fioul. Les forfaits relatifs à l’installation de certains équipements de chauffage ont été majorés de 1 000 € pour les ménages éligibles. Depuis le 15 avril, 38 % des dossiers ont tiré partie de cette bonification. Permettant ainsi de centrer l’intervention vers le remplacement des systèmes de chauffage les plus polluants.