Les coulisses du métro SK de Noisy-le-Grand

Muriel Carbonnet
24/11/2022
Modifié le 24/11/2022 à 10:47

La Ville de Noisy-Le-Grand révèle les secrets du métro SK à travers une rétrospective du projet : de la construction du métro à la réhabilitation.

Brigitte Marsigny, maire de Noisy-le-Grand, Laurent Foret, directeur de la Socaren, et Yann de Kermadec, concepteur du mini-métro SK, dans ls antres de la station SK. [©Ville de Noisy-le-Grand]
Brigitte Marsigny, maire de Noisy-le-Grand, Laurent Foret, directeur de la Socaren, et Yann de Kermadec, concepteur du mini-métro SK, dans ls antres de la station SK. [©Ville de Noisy-le-Grand]

La Ville de Noisy-Le-Grand (93) révèle les secrets du métro SK à travers une exposition, à l’espace Michel Simon. Elle offre une rétrospective du projet : de la construction du métro à la réhabilitation de la friche ferroviaire en tiers-lieu culturel.

« Quand je suis arrivée aux affaires, en 2015, j’ai découvert ce lieu singulier, un peu hors du temps, se souvient Brigitte Marsigny, maire de Noisy-le-Grand. Il est tout de suite devenu évident qu’il fallait en faire quelque chose. » [©Ville de Noisy-le-Grand]

3-Noisy-Le-Grand_Exposition-Metro-SK

3-Noisy-Le-Grand_Exposition-Metro-SK

Des visites guidées sur le site sont aussi organisées au sein même du métro. Ceci, sur réservation uniquement les samedis (01 45 92 75 75). [©Ville de Noisy-le-Grand]

En avril dernier, l’équipe de Béton[s] le Magazine avait eu la chance de visiter les antres de métro SK. Mais qu’est-ce que cette curiosité ? D’une longueur de 518 m et doté de deux terminaux, ce mini-métro avait été construit en 1993. Il devait permettre de relier la gare RER du Mont d’Est au futur quartier d’affaires Maille Horizon, à l’Ouest de la ville. Mais ce dernier projet n’a jamais vu le jour, avalé par la crise immobilière du début des années 1990. Depuis, ce site était devenu l’aire de jeux des adeptes de l’urbex.

Lire aussi : La seconde vie du métro SK de Noisy-le-Grand

Une exposition-rétrospective

La Ville de Noisy-Le-Grand (93) révèle les secrets du métro SK à travers une exposition, à l’espace Michel Simon. [©Ville de Noisy-le-Grand]

La Ville de Noisy-le-Grand offre une rétrospective du projet : de la construction du métro à la réhabilitation de la friche ferroviaire en tiers-lieu culturel. [©Ville de Noisy-le-Grand]

Le SK était une ligne de transport de type “navette hectométrique”. Son principe : actionner des cabines-capsules au moyen de câbles, sur le modèle des téléphériques. [©Ville de Noisy-le-Grand]

« Quand je suis arrivée aux affaires, en 2015, j’ai découvert ce lieu singulier, un peu hors du temps, se souvient Brigitte Marsigny, maire de Noisy-le-Grand. Il est tout de suite devenu évident qu’il fallait en faire quelque chose. » L’idée est donc de lui redonner vie. Autrement. C’est le pari de la ville, qui a lancé le 8 avril 2022, l’appel à projets baptisé “Station K”. Ainsi est née aussi l’idée d’une rétrospective sur ce lieu emblématique de Noisy-le-Grand. « L’exposition se déroule actuellement à l’espace Michel Simon. Elle a été réalisée en collaboration avec la Socaren, maître d’ouvrage. Et a pour objectif de présenter aux habitants de la ville et aux Franciliens une rétrospective du “Métro SK”. A travers elle, nous voulons que chacun puisse s’imprégner du lieu et du projet “Station K” », reprend Brigitte Marsigny.

Grâce à un parcours explicatif et documenté par des passionnés d’histoire, les visiteurs entrent au cœur du projet, à travers des vidéos de synthèse, des photos et des plans, et une immersion dans la station fantôme. Des visites guidées sur le site sont aussi organisées au sein même du métro. Ceci, sur réservation uniquement les samedis (01 45 92 75 75).

Espace Michel Simon
Esplanade Nelson-Mandela
36 Rue de la République,
93160 Noisy-le-Grand

M. C.

Et suivez-nous sur tous nos réseaux sociaux !