La Saline royale : Le Cercle immense de la biodiversité

Sivagami Casimir
09/07/2022
Modifié le 12/07/2022 à 11:46

En forme de demi-cercle, la Saline royale est une belle curiosité architecturale jurassienne. Imaginé au XVIIIe siècle, par l’architecte Claude-Nicolas Ledoux, le site forme désormais un Cercle immense au service de la nature.

Article paru dans le n° 101 de Béton[s] le Magazine

La Saline royale forme désormais un Cercle immense. [©Léo Guyot]
La Saline royale forme désormais un Cercle immense. [©Léo Guyot]

La Franche-Comté produit du sel depuis le Haut Moyen-Age. Dans la région, la ville de Salins-les-Bains a su tirer profit de cet or blanc durant près de 1 200 ans. Au XVIIIe siècle, Louis XV, alors roi de France, demande l’édification d’une nouvelle saline. Et ce, à quelques kilomètres de là, à Arc-et-Senans. Le projet concerne ainsi la création d’un saumoduc, reliant les deux villes jurassiennes, et une toute nouvelle manufacture. Un chantier qui durera de 1775 à 1779. Louis XV confie l’opération à Claude-Nicolas Ledoux. Très ancré dans la philosophie des Lumières, l’architecte rêve d’une ville idéale. Ici, urbanisme et architecture seraient des remèdes aux maux de la société.

Lire aussi : Naissance de la commission Patrimoine et Histoire du génie civil

Même s’il n’a pas pu réaliser sa cité utopique, Claude-Nicolas Ledoux met toute sa vision moderne dans la Saline royale d’Arc-et-Senans. Il imagine un demi-cercle parfait où les bâtiments de la manufacture et les quartiers de la direction prennent une place centrale. Ici, pratiquement tous les travailleurs habitent sur place. Espaces de vie, potagers, ateliers pour les différents corps de métier… Les constructions et les circulations sont faites de telle manière que les ouvriers puissent vivre en harmonie sur le principe de la collectivité.

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement