Bienvenue à la Karrière

Rédaction
28/09/2018

Quelque 3,5 ha clos et sécurisés. Un impressionnant front de taille de 250 m de long et 15 m de haut. Une acoustique digne d’un théâtre antique Vous êtes dans La Karrière. Place à l’art, à tous les arts

Soirée cinéma en plein air en août 2018 : le film “Avatar” est projeté sans écran sur le front de taille de 15 m. [©Michel Joly]

Soirée cinéma en plein air en août 2018 : le film “Avatar” est projeté sans écran sur le front de taille de 15 m. [©Michel Joly]

 

Quelque 3,5 ha clos et sécurisés. Un impressionnant front de taille de 250 m de long et 15 m de haut. Une acoustique digne d’un théâtre antique Vous êtes dans La Karrière. Place à l’art, à tous les arts.

La Karrière et ses fresques sous le soleil d’août 2018. [©Michel Joly]

La Karrière et ses fresques sous le soleil d’août 2018. [©Michel Joly]

« Au départ, ce n’était qu’une idée joueuse. Puis, un événement, qui devint un esprit de liberté. Puis, un esprit de liberté, qui se transforma en un lieu de création. » La Karrière est ce lieu. En effet, sur la commune de Villars-Fontaine, à deux pas de Nuits-Saint-Georges en Côte-d’Or, une carrière de pierre du Comblanchien (découverte au XIXesiècle) abandonnée depuis 2003 était dangereuse et insalubre. Comme beaucoup d’autres, elle aurait pu finir remblayée ou en décharge (ce dernier cas ayant été d’actualité pendant des années). Mais l’idée mûrit, dans la petite commune de 140 habitants, de racheter le site. Pierre Lignier, le maire, ex-directeur d’une école d’art, très dynamique et fondu de culture, et ses administrés, habitués de ses évènements artistiques, passent à l’action en 2016. De plus, cette action correspondait aux aspirations du territoire bourguignon labellisé par l’Unesco l’année d’avant. “In minéralité veritas”, comme le veut cette région vinicole !

Naissance de La Karrière

Un impressionnant front de taille de 250 m de long et 15 m de haut est devenue le terrain de jeu de Street artistes du monde entier. [©Michel Joly]

Un impressionnant front de taille de 250 m de long et 15 m de haut est devenue le terrain de jeu de Street artistes du monde entier. [©Michel Joly]

Nettoyage, embellissement, sécurisation, programmation : tout se fait très vite pour l’ouverture en août 2016 du premier festival “Street Art on the roc”, festival existant depuis 2011 à Villars-Fontaine. Ce dernier réunissant désormais Street artistes, performances artistiques, orchestre, dégustation de vins, cinéma en plein air… « Il y a avait là un bon alignement des planètes, il fallait que nous sautions sur l’opportunité », se souvient Cécile Lepers-Jobart, responsable structure. Redorer le blason d’une carrière, telle a été le postulat de départ de cette aventure. Et le résultat est saisissant : en mai dernier, la Karrière comptabilisait déjà 25 000 visiteurs ! Mais ce succès ne saurait être au rendez-vous sans la ténacité de l’association Vill’Art, de Pierre Lignier et de Cécile Lepers-Jobart, entourés de bénévoles actifs et soutenus par des mécènes (de nouveaux sont toujours d’ailleurs les bienvenus. A bon entendeur…). Curieux ne pas s’abstenir ! Ils ont encore été 14 000 à venir pour l’édition de fin août dernier, malgré une météo décevante.

 Muriel Carbonnet

 

Figure montante du Street Art en France, Hopare ets le pseudonyme d’Alexandre Monteiro. L’artiste crée des lignes parfaites, géométriques et abstraites, dans lesquelles apparaissent souvent des visages. Comme ici, pour la session 2017. [©Michel Joly]
Figure montante du Street Art en France, Hopare ets le pseudonyme d’Alexandre Monteiro. L’artiste crée des lignes parfaites, géométriques et abstraites, dans lesquelles apparaissent souvent des visages. Comme ici, pour la session 2017.
Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article