Arqe : « Chantier Zér0 Carbone » pour la réduction des impacts sur le chantiers

Muriel Carbonnet
27/09/2022
Modifié le 27/09/2022 à 17:28

L’Arqe a pour ambition de décarboner les chantiers. C’est pourquoi elle encadre le “Chantier Zér0 Carbone”.

L’Arqe encadre le projet “Chantier Zér0 Carbone”. [©Arqe]
L’Arqe encadre le projet “Chantier Zér0 Carbone”. [©Arqe]

Décarboner les chantiers est devenu une étape primordiale du secteur de la construction. Et l’Association Recherche Qualité Environnementale (Arqe) l’a bien compris. C’est pourquoi elle encadre le “Chantier Zér0 Carbone”. Ce dernier est un label environnemental, créé et présenté, en 2015, pendant la Cop 21. Il a pour objectif de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre sur les chantiers de rénovation. La labélisation se construit, pour chaque chantier, en plusieurs étapes.

La première est basée sur le travail commun de Carbone 4, l’Arqe et l’Ademe. A l’issue de cette collaboration, ces derniers dressent un bilan carbone et déterminent l’impact des chantiers. Les données sont ensuite affinées grâce à la Calculette K, un outil développé spécialement pour les trois partenaires. Puis, la troisième étape consiste à l’organisation et au déploiement de “chantier bas carbone”. Elle permet réellement la réduction des impacts. Elle intègre des solutions spécifiques et innovantes pour limiter l’émission de CO2. Les étapes suivantes se focalisent sur le financement d’actions d’équilibrage carbone, notamment avec de la plantation d’arbres. La valorisation et la communication des actions auprès des parties prenantes représentent la dernière échéance. 

Hall 1 – Stand L96

Découvre l’intégralité du dossier ici : “Batimat : Le plein d’innovations pour l’efficacité énergétique“