Aéroport Roissy – Charles-de-Gaulle : Béton sur enrobé, du jamais vu en aéroportuaire

Arnaud Le Brun
26/11/2022
Modifié le 30/01/2023 à 14:19

Aéroports de Paris a entrepris la réfection de trois taxiways desservant la piste 1 de Roissy - Charles-de-Gaulle. Une opération qui voit la mise en œuvre d’une structure bi-couche en béton coulé sur enrobé. Une première mondiale !

Article paru dans le n° 103 de Béton[s] le Magazine.

Les taxiways sont reconstruits par bandes de 5 m de large, goujonnées entre elles. 
[©ACPresse]
Les taxiways sont reconstruits par bandes de 5 m de large, goujonnées entre elles. [©ACPresse]

Historique, la piste n° 1 de l’aéroport Roissy – Charles-de-Gaulle est en service depuis 1974. D’une longueur de 4,2 km, elle fait aujourd’hui l’objet d’une réhabilitation lourde. Des travaux réalisés par phases, prévus pour durer jusqu’en 2025. Toutefois, la campagne “2022” ne concerne que 3 des 23 taxiways1 reliés à la piste. En l’occurrence, ceux identifiés D4, Q4 et Q6. Ces ouvrages ont été construits en totalité en béton, ce qui n’est pas le cas de la piste, qui additionne une structure porteuse en béton sur laquelle est déposée une couche de roulement en enrobé. Le choix du béton pour les taxiways est somme toute très logique : ces points constituent des zones d’attente pour avions, nécessitant une structure rigide et résistante.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Article paru dans le n° 103 de Béton[s] le Magazine.