6e “La tuile terre cuite architendance“ : Tout sauf une tuile

Colin Rousselet
23/11/2022
Modifié le 24/11/2022 à 15:02

Début septembre 2022 se terminait la 6e édition du concours “La tuile terre cuite architendance”. Avec 8 lauréats récompensés.

Le Grand Prix du jury : Charles-Henri Tachon, architecture & paysage, restaurant scolaire à Saint-Léger-sur-Dheune (71). [©Nicolas Waltefaugle]
Le Grand Prix du jury est attribué à Charles-Henri Tachon, architecture & paysage, pour un restaurant scolaire à Saint-Léger-sur-Dheune (71). [©Nicolas Waltefaugle]

Début septembre 2022 se terminait la 6e édition du concours “La tuile terre cuite architendance” de la FFTB. Ce fut tout sauf une tuile : 60 agences étaient inscrites cette année. Le jury, réuni au siège du Réseau des maisons de l’architecture (Rma) à Paris, a récompensé 8 lauréats. Dans la catégorie “Tertiaire”, Charles-Henri Tachon remporte le Grand Prix du jury, pour un restaurant scolaire à Saint-Léger-sur-Dheune (71). En “Logement collectif”, c’est l’agence Fresh Architectures qui gagne le 1er prix, avec un Cœur d’ilot, à Versailles (78). Les agences ZoomFactor Architectes et Magnum Architectes et Urbanistes sont tous les deux premiers prix de la catégorie “Logement groupé”. Enfin, pour la catégorie “Logement individuel”, c’est l’agence Benoit Rotteleur qui tire son épingle du jeu, avec un projet aux Sables-d’Olonne (85). 

Un rendez-vous important pour la FFTB

Créé en 2012 dans le cadre d’un partenariat avec le Rma, le concours est un rendez-vous important pour la FFTB. Il se déroule tous les deux ans. « Le Grand Prix la Tuile Terre Cuite Architendance est le symbole d’un partenariat porteur de sens et de valeurs communes qui rassemblent le Réseau des maisons de l’architecture et la Fédération française des tuiles et briques », explique Anne-Sophie Kehr, présidente du jury. Il récompense les projets qui utilisent la tuile terre cuite dans des réalisations de moins de 4 ans. « Le Grand Prix est voulu comme vecteur d’échange, de réflexion, de meilleure compréhension mutuelle. Et donc d’inspiration et d’innovation pour les architectes et les fabricants », analyse Jean-Baptiste Fayet, membre de la FFTB. 

Ce concours est l’occasion de découvrir les nouveautés de l’utilisation de ce matériau : « Au travers des réalisations primées cette année, on observe aussi que les usages évoluent : faible pente, formes complexes et passage du toit vers la façade qui se développe et qui a un fort potentiel, car la tuile en bardage est de plus en plus souvent mise en œuvre pour protéger des ossatures légères comme le bois », constate Jean-Baptiste Fayet. Rendez-vous donc dans 2 ans, afin de découvrir quelle direction prend l’utilisation de la terre cuite.