Seine-Maritime : Réussite pour une première centrale

Yann Butillon
27/09/2020

Déjà bien implantée dans le domaine des travaux publics, l’entreprise Mallet TP, installée à Bellencombre, s’est lancée dans la production de béton prêt à l’emploi (BPE).

Retrouvez l’article dans le Béton[s] le Magazine n° 90.

Mallet TP a fait le choix d’Imer pour sa première centrale à béton. [©Mallet TP]
Mallet TP a fait le choix d’Imer pour sa première centrale à béton. [©Mallet TP]

Déjà bien implantée dans le domaine des travaux publics, l’entreprise Mallet TP, installée à Bellencombre, s’est lancée dans la production de béton prêt à l’emploi (BPE). Pour cela, elle a fait l’acquisition, auprès d’Imer, d’une centrale à rayon de type Multis. « D’un point de vue capacité et budget, c’est l’outil qui nous paraissait le mieux dimensionné, explique Sébastien Mallet, gérant de Mallet TP. Comme c’est une première incursion pour nous sur ce secteur, nous avons aussi vérifié qu’il s’agissait d’un outil ayant une bonne valeur sur le marché de l’occasion. »En complément, deux toupies ont rejoint le parc d’engins : une Imer et un achat d’occasion. 

Et pour un premier essai, la transformation semble déjà réussie. « Au départ, l’idée était surtout de remplir les besoins de l’entreprise en béton. Cela nous permettait de sécuriser et de faciliter notre accès au BPE. Je voulais faire quelques ventes aux particuliers en complément. Installée en juin, nous avons dépassé la barre des 1 000 m3 de production durant l’été. Ce qui est bien au-delà de mes espérances. »Sans objectifs chiffrés définis, le gérant ne se privera pas, malgré tout et si besoin, de réadapter ses infrastructures en fonction de la demande.

En plus de cette nouvelle activité béton, Mallet TP produit des blocs de séparation empilables, sous la forme de Legos. « Nous avons investi dans des moules, qui nous permettent de produire ces blocs pour des zones de stockage ou des retenues. Nous testons aussi la possibilité de faire du béton désactivé sur une face, pour en faire des murs de soutènement », conclut Sébastien Mallet. 

Retrouvez l’article dans le Béton[s] le Magazine n° 90.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article