EMT : Une centrale mobile en front de mer

Yann Butillon
28/05/2021

EMT l'unique producteur de BPE monégasque, participe au projet Mareterra : une extension de la Principauté sur la mer.

Article paru dans le n° 94 de Béton[s] le Magazine

 EMT vient de mettre en service une nouvelle centrale à béton sur le site du chantier Mareterra, à Monaco.  [©EMT]
EMT vient de mettre en service une nouvelle centrale à béton sur le site du chantier Mareterra, à Monaco. [©EMT]

MONACO. Mareterra est le vaste projet d’extension de la Principauté de Monaco : 6 ha gagnés sur la mer grâce à la création d’une digue. Une opération sous la maîtrise d’ouvrage de la SAM l’Anse du Portier. Trois architectes – Valode et Pistre, Renzo Piano et le Monégasque Alexandre Girardi – en sont les maîtres d’œuvre. 

Aujourd’hui remblayée, la nouvelle plate-forme est prête pour accueillir les nouvelles constructions. Quelque 120 000 m3de béton y doivent être mis en œuvre, d’ici à 2023 ! EMT est l’unique producteur de BPE monégasque. Tout naturellement, il s’est positionné pour être le fournisseur du chantier et a décroché ce marché. Toutefois, livrer une telle quantité de béton depuis ses centrales du centre-ville, distantes de 2,5 km, n’était pas envisageable. Car générant un flux de poids lourds trop important. « Pour répondre à cette contrainte, nous avons fait le choix d’installer une centrale à béton sur site,explique Eric Humilier, directeur d’EMT. De quoi réduire de 60 % la circulation de nos poids lourds en ville. »

Un malaxeur à double arbre pour EMT

L’unité s’inscrit sur une parcelle de 1 000 m2. « Nous avons choisi la centrale Amazone développée par EMCI. Cette unité intègre un malaxeur à doubles arbres horizontaux BHS Sonthofen DKXS 3.00». Elle est complétée par quatre trémies à granulats de 30 m3unitaire, alimentées par un déchargeur à plat. De quoi entreposer les deux sables 0/4 et les granulats 6/16 et 16/22, issus de la carrière Somat La Turbie (groupe Audemard). Côté ciments, quatre silos de 120 t stockent un CEM I 52,5 N (Vicat), un CEM I 425 R (Unicem Buzzi), un laitier de hauts fourneaux (Ecocem) et une cendre volante (Surschiste). Quant à l’adjuvantation, elle est assurée par Master Builders Solutions, partenaire historique d’EMT. 

Lire aussi les autres actualités en région

« Cette centrale est bardée dans sa totalité, avec un double capotage autour du malaxeur, conclut Eric Humilier. Elle est sans génie civil, uniquement posée sur des plaques de répartition de charge en acier. Six toupies de notre parc lui sont rattachées, car le chantier est assez étendu. »

Article paru dans le n° 94 de Béton[s] le Magazine