Une nouvelle version d’Effinergie

Rédaction
19/01/2012

Le label “BBC-Effinergie” avait largement inspiré la rédaction de la RT 2012. Effinergie a décidé de passer un cap supplémentaire avec son nouveau label : l’Effinergie+, qui devrait influer sur la future RT 2020. Première nouveauté, le label ouvre le chemin au Bepos (Bâtiment à énergie positive) en obligeant les candidats à quantifier la part d’énergie […]

Le labelBBC-Effinergie” avait largement inspiré la rédaction de la RT 2012. Effinergie a décidé de passer un cap supplémentaire avec son nouveau label : l’Effinergie+, qui devrait influer sur la future RT 2020. Première nouveauté, le label ouvre le chemin au Bepos (Bâtiment à énergie positive) en obligeant les candidats à quantifier la part d’énergie renouvelable produite dans la consommation du bâtiment. Surtout, le label s’intéresse à l’utilisation qui est faite des bâtiments. Ou plutôt, il fait la chasse aux mauvaises exploitations, en demandant la mise en place d’un compteur de consommation sur les prises de courant (un point de la RT 2012 jugé trop flou par le label). Pour prévenir les utilisations incorrectes, le label exige également que les débits de ventilations soient mesurés à la livraison et que les réseaux justifient au minimum d’une classe B en étanchéité. Pour le reste, Effinergie + est un peu plus strict que la RT 2012 sur certains points, comme par exemple en demandant un Bbio inférieur de 20 % au Bbio max exigé par la RT 2012.

La labélisation sera proposée, dès mars, par les certificateurs du groupe, et comme sa grande sœur, elle sera accompagnée d’autres propositions de certifications plus larges. Pour le moment, le ministère de l’Ecologie n’a pas ouvert de droits fiscaux plus larges que ceux du BBC.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article