Changement de président et de nom pour la nouvelle Capeb Rhône et Grand Lyon, qui a élu Stéphane Labrosse à sa tête.

La nouvelle Capeb Rhône et Grand Lyon a élu Stéphane Labrosse à sa tête.  [©Capeb]
La nouvelle Capeb Rhône et Grand Lyon a élu Stéphane Labrosse à sa tête. [©Capeb]

Lors de son conseil d’administration du 18 septembre dernier, la Capeb Rhône a élu Stéphane Labrosse, 46 ans, comme nouveau président. Il remplace Sylvain Fornès, qui ne pouvait pas se représenter après trois mandats. Ancien vice-président du syndicat, Stéphane Labrosse restera aussi le président du Syndicat des électriciens jusqu’en 2020 et le président de l’U2P Rhône Métropole jusqu’en 2021.

Mais ce n’est pas le seul changement pour le syndicat Rhône-alpin, qui a entamé une véritable mue. Avec un nouveau nom, reflétant mieux la nouvelle configuration de la métropole lyonnaise. L’organisation se nomme désormais Capeb Rhône et Grand Lyon. Avec ses 1 500 adhérents, elle s’appuie sur un nouveau bâtiment lyonnais pour siège social, et d’une agence Rhône-Nord, à Gleizé.

Réorganisée en six groupes

La Capeb a été aussi réorganisée autour de six groupes de métiers. L’Union de métier “CPC”, qui regroupe couverture, plomberie et chauffage. L’Union de métiers “3E”, avec les équipements électriques et électro-domotiques. L’Union de métiers “MC”, soit la maçonnerie et le carrelage. L’Union de métiers “CMA”, pour la charpente, la menuiserie et l’agencement. L’Union de métiers “PVR et MTPI”, la plus étoffée avec la peinture, la vitrerie, le revêtement, et les métiers de technique de plâtrerie et de l’isolation. Et enfin, l’Union de métiers “SM”, ou la serrurerie et la métallerie. 

Dans le même temps, le conseil d’administration a été élargi à 46 membres, avec 24 nouveaux représentants. Ce qui a permis de rajeunir la moyenne d’âge (47 ans) et de mieux représenter l’ensemble des territoires. « Grâce à l’augmentation du nombre d’administrateurs sur le terrain, nous renforcerons notre présence auprès des élus, des institutions, explique le nouveau président. Nous nous concentrerons aussi sur le développement de services économiques et techniques. Avec la mutualisation d’un bureau d’études et d’un service BIM. Ainsi qu’avec la création d’un service de dépannage 24 h/24, 7 j/7.»

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article