Les diagnostics énergétiques se professionnalisent

Rédaction
04/01/2012

Le diagnostic énergétique se pare enfin de professionnalisme. Paru au Journal officiel du 24 décembre 2011, un arrêté du 13 décembre 2011 modifie le texte du 16 octobre 2006. Ce dernier définissait les critères de certification des compétences des personnes physiques réalisant des diagnostics de performance énergétique. Le texte qui entrera en vigueur le 1er […]

Le diagnostic énergétique se pare enfin de professionnalisme. Paru au Journal officiel du 24 décembre 2011, un arrêté du 13 décembre 2011 modifie le texte du 16 octobre 2006. Ce dernier définissait les critères de certification des compétences des personnes physiques réalisant des diagnostics de performance énergétique.

Le texte qui entrera en vigueur le 1er février prochain, prévoit d’abord le classement des diagnostics en deux catégories : la certification sans mention, dite “diagnostic de performance énergétique individuelle” (pour les habitations individuelles et les lots dans les bâtiments à usage principal d’habitation), et la certification avec mention, dite “diagnostic de performance énergétique tous types de bâtiments”.

Un examen théorique et pratique existait déjà pour les candidats aux postes de diagnostiqueurs, une expérience certaine leur est désormais demandée. Ainsi, pour la certification sans mention, le candidat devra présenter, soit la preuve d’une expérience professionnelle de trois ans en tant que technicien ou agent de maîtrise du bâtiment, soit un diplôme de Bac +2 dans les techniques du bâtiment ou une certification professionnelle équivalente.

Pour les certificateurs souhaitant accorder des mentions, le diplôme devra être complété d’une expérience professionnelle minimale d’un an pour une formation de cinq ans, ou de trois pour une formation de deux ans. Outre les qualifications professionnelles exigées, l’organisme de certification vérifiera également que le candidat a suivi une formation spécifique (NF EN ISO/CEI 17024) moins de dix-huit mois avant l’évaluation.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article