Le Chec récompense les travaux de ses étudiants

Rédaction
22/06/2011

Cette année, les locaux de la Fédération Française du Bâtiment ont accueilli la remise des prix du Chec (Centre des Hautes Etudes de la Construction).

Cette année, les locaux de la Fédération Française du Bâtiment ont accueilli la remise des prix du Chec (Centre des Hautes Etudes de la Construction). Située à Arcueil (94), cette école qui forme des ingénieurs à la pratique du projet de construction en entreprise fait largement appel à la réalisation de projets professionnels réalisés en groupe de trois élèves pour la validation des compétences. Cette année, sur 128 élèves, 98 avaient choisi la section Chebap (béton armé et précontraint). Quatre projets ont été récompensés.

Parmi les projets primés, celui du siège d’Eiffage TP à Nogent-sur-Marne (94) et un pont sur la darse de Gennevilliers (92). Le premier projet portant sur la conception d’une ossature de bâtiment et récompensé par le bureau d’études d’Eiffage, a été réalisé par Alba de la Torre, Julien Bas et Rami El Rabih. Le nouveau bâtiment, un R+5, sera construit en lieu et place de l’actuel parking de trois niveaux de la gare RER de Nogent-sur-Marne.

Autre projet récompensé cette fois par Cimbéton, l’étude d’un pont poussé à six travées non symétriques sur la darse de Gennevilliers. « L’idée de ces travaux est que les étudiants prennent la brèche et essaient de concevoir un pont, un bâtiment, explique Anne Bernard-Gély, directrice générale de Cimbéton. S’ils devaient construire cet ouvrage aujourd’hui, comment le feraient-ils ? » Le projet a été mené par Lamia Kadiri, Bruno Bassé et Tarek Hocine.

Les étudiants récompensés se sont vu remettre un chèque et l’ensemble de la promotion a reçu un numéro du hors série “Les bétons de A à Z”, édité par Béton[s] le Magazine et offert par Cimbéton.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?