Le béton, star d’une exposition à l’Atomium

Rédaction
03/02/2012

Dans le cadre de ses expositions consacrées à l’architecture et au design après 1958, l’Atomium de Bruxelles (Belgique) accueille “Architectonic, façades en béton (1958-1980)”. Cet évènement est l’occasion de découvrir les aspects techniques et la dimension esthétique d’un élément majeur et constitutif de l’architecture belge.

Dans le cadre de ses expositions consacrées à l’architecture et au design après 1958, l’Atomium de Bruxelles (Belgique) accueille “Architectonic, façades en béton (1958-1980)”. Cet évènement est l’occasion de découvrir les aspects techniques et la dimension esthétique d’un élément majeur et constitutif de l’architecture belge.

Jusque dans les années 1970, une élégante flèche de béton s’élançait à quelques centaines de mètres de l’Atomium. Exemple de défi architectural, la Flèche du génie civil, pavillon à la gloire de l’ingénierie belge, a impressionné plus d’un visiteur. Dès lors, il allait de soi que l’Atomium, symbole de l’Exposition universelle 58, accueille cette belle exposition. “Architectonic, façades en béton (1958-1980)” a pour ambition de réhabiliter un matériau de premier plan dans l’architecture d’après 1945. Souvent décrié, synonyme pour certain de “bruxellisation”, le cœur de la Belgique étant plutôt fait de briques rouges, l’exposition se propose de faire découvrir aux visiteurs l’intérêt du béton en architecture. Dans les mutations urbanistiques qu’a connues Bruxelles depuis plusieurs décennies, le béton joue un rôle essentiel, des logements aux équipements collectifs en passant, aujourd’hui davantage, par les bureaux.

A travers une introduction interactive, permettant aux visiteurs de comprendre ce qu’est le béton et ce qu’il peut produire comme architecture, puis à travers la présentation d’un certain nombre de bâtiments emblématiques à Bruxelles et en Belgique, le parcours offre l’occasion d’appréhender la poésie architecturale d’un matériau contemporain.