Lafarge : la grève de la faim est terminée

Rédaction
30/09/2011

Les douze salariés de Lafarge, en grève de la faim depuis dix jours devant le siège du groupe Lafarge à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), pour protester contre la fermeture de leur usine à Frangey (Yonne), ont décidé jeudi 29 septembre au soir de mettre un terme à leur mouvement, à l’issue d’une réunion extraordinaire du Comité central […]

Les douze salariés de Lafarge, en grève de la faim depuis dix jours devant le siège du groupe Lafarge à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), pour protester contre la fermeture de leur usine à Frangey (Yonne), ont décidé jeudi 29 septembre au soir de mettre un terme à leur mouvement, à l’issue d’une réunion extraordinaire du Comité central d’entreprise (CCE). « Les grévistes arrêtent leur grève de la faim, car nous avons trouvé une porte de sortie », a déclaré à Sylvain Moreno, de la CGT, syndicat majoritaire du groupe Lafarge Ciments.

« La direction s’est engagée en CCE à maintenir une activité sur le site de Frangey pour 35 personnes, le temps de retrouver un repreneur. L’usine tournera jusqu’en mars et ensuite, il y a aura une activité de broyage jusqu’à ce que Lafarge trouve un repreneur », a-t-il précisé. Les douze salariés de Frangey avaient entamé leur grève de la faim le 20 septembre. Ils ont perdu entre six et huit kilos et « leurs organismes commençaient à être mis à rude épreuve », selon les témoignages de syndicalistes qui les soutenaient.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?